Horoscope WTF du 13 au 19 novembre 2019

On salue les Cancers qui auront Stéphanie de Monaco dans la tête et les Poissons qui se transforment cette semaine en Schtroumpfs.

Bélier

Amour

On vous surnomme la
chaudière.

Gloire

Continuez de vous
sous-estimer. Vous excellez
dans ce domaine.

Beauté

C’est un fait. Vous êtes
désormais ce que l’on appelle un
croûton.

Taureau

Amour

Comme le dit le proverbe :
une rencontre n’est que le début
d’une séparation. A+ !

Gloire

Vous agissez comme un
spermophile…

Beauté

…et bien sûr, dégoûtants
comme vous êtes, vous avez cru à un
mot salace. Que nenni, mes gnous,
jetez un oeil au dico.

Gémeaux

Amour

C’est pas bien de simuler.

Gloire

Ding ding ding, la constellation
du on vous a pas sonnés vous
rappelle à l’ordre.

Beauté

Vous ressemblez à un carlin
triste et célibataire.

Cancer

Amour

La constellation de Stéphanie
de Monaco vous rappelle que
comme un ouragan qui passait sur
moi l’amour a touuut emportéééé.

Gloire

Vous êtes comme la Danette
: si bon à tout moment de la
journée.

Beauté

Pois chiche le midi, tempête
dans le lit.

Lion

Amour

Vous avez tendance à être
le Balkany de la vie sentimentale.
Bref, un(e) escroc.

Gloire

Poussez mémé dans les orties,
juste pour voir

Beauté

Cette semaine, les gens
n’auront aucune pitié avec votre tête
d’oeuf.

Vierge

Amour

Triste mardi en perspective,
puisque vous serez arrêté(e)
pour attentat à la pudeur.

Gloire

Vous ressemblez à un hamster
dans sa roue. À courir bêtement
après rien du tout.

Beauté

Fatale. (mais juste un peu
et des fois hein)

Balance

Amour

Votre coeur est comme sur
un bateau. Gare à l’amour, ça donne
le dégueulis.

Gloire

Vous avez mauvais goût. (allez
bim, c’est gratuit)

Beauté

Pas de doute, vous êtes un
subtil mélange entre Justin Trudeau
et Justin Bridou.

Scorpion

Amour

Tu veux savoir si ton ex
t’aime toujours ? N’envoie RIEN au
61313.

Gloire

Vous allez marcher dedans,
lundi prochain.

Beauté

La chance vous sourit.
Vous avez des airs de gros lamantin
ronflotant paisiblement sur la plage.

Sagittaire

Amour

Vous faites les sauvages au
lit, alors que vous n’êtes qu’un petit
truc tout tendre en réalité.

Gloire

Hé ho Jeanne d’Arc, personne
vous a causé. Arrêtez d’entendre
des voix.

Beauté

En changeant 9 lettres à
Sagittaire, on obtient « furoncle ».
Coïncidence ?

Capricorne

Amour

C’est dans les vieux pots
qu’on fait les meilleures confitures…
De rien pour le conseil, bisou.

Gloire

Comment vivez-vous votre
passion pour le nudisme ?

Beauté

Vous ne sentez pas très
bon. Mais c’est ce qui fait votre
charme

Verseau

Amour

En amour, vous êtes tel un
aspirateur. Vous ramassez seulement
les miettes.

Gloire

Selon nos prédictions, vous
avez le charisme d’un caillou.

Beauté

Boulet mais canon.

Poissons

Amour

Vous schtroumpfez plutôt
bien quand on vous schtroumpfe la
schtroumpf.

Gloire

Aïe… Il fallait que ça arrive.
Votre schtroumpf menace ce que
vous schtroumpfez.

Beauté

Vos schtroumpfs font palpiter
le schtroumpf.

Horoscope WTF du 6 au 12 novembre 2019

Les vacances de la Toussaint sont passées. L’astrologue est de retour. Voici la dose d’horoscope WTF de la semaine !

Bélier

Amour

Bon bah… vous savez ce
qu’on dit des signes cornus… héhé.

Gloire

En changeant 2,9 lettres à
« Bélier », on obtient Strudel. Coïncidence
? Je ne crois pas.

Beauté

Les tétons de l’être aimé ne
vous font nichon ni froid.

Taureau

Amour

Sexuellement, vous êtes un
très bon coup (mais juste pour vousmême).

Gloire

Telle la girafe, vous êtes
dans le coup. (TURBOLOL)

Beauté

Bon, vu que tout tourne autour
du cou(p) ici, sachez que euh…
votre cou est beau. Voilà, A+.

Gémeaux

Amour

Vous pédalez grave dans la
semoule du couscous de la vie amoureuse.

Gloire

Il vous reste 55 jours pour
finir l’année en beauté. (Non, parce
que pour l’instant, ça pue)

Beauté

Porter vos sous-vêtements
par-dessus votre pantalon ferait de vous
un superhéros. Je dis ça, je dis rien.

Cancer

Amour

Tromper tue.

Gloire

La constellation du j’comprends
rien te conseille de tirer la
chevillette et la bobinette cherra.

Beauté

La nuit, vous ressemblez à
un gros lamantin échoué sur la plage.

Lion

Amour

Vous multipliez les
rencards de la rancoeur… (rah la
vache, c’est profond ça)

Gloire

Le ridicule ne tue pas.
Vous seriez mort(e) depuis bien
longtemps sinon.

Beauté

Abracadabra, le moment
est venu de révéler pourquoi
vous portez des slips si
moches.

Vierge

Amour

Vous avez une ouverture
avec la personne qui se trouve sur
votre droite.

Gloire

On est toujours le con d’un
autre. Bisou.

Beauté

Dimanche, votre fétichisme
pour les pieds éclatera au
grand jour.

Balance

Amour

Dans le puits sans fond
de la déchéance amoureuse vous
tombez. (wow)

Gloire

Y a toujours pire dans la vie.
Vous auriez pu vous appeler Kévin
ou Kimberley par exemple.

Beauté

On se répète, mais vous êtes
quand même vachement canon de
dos.

Scorpion

Amour

C’est la salsa du démon
dans votre slip.

Gloire

Vous êtes aussi malin(e) que
ces chanteurs qui beuglent « est-ce
que vous êtes lààà ce soiiir ? »

Beauté

« Les pantalons de jogging
sont un signe de défaite. » (Karl Lagerfeld)

Sagittaire

Amour

Hausse de la libido mais
baisse de l’estime. Pas d’pot mes p’tits
gnous.

Gloire

Olala, détendez-vous, vous
êtes tendu(e) comme un string.

Beauté

Frottez vos lobes contre
l’être aimé.

Capricorne

Amour

Votre moitié raconte n’importe
quoi. Il serait plus judicieux de
nous écouter nous, plutôt.

Gloire

Au boulot, vous faites partie
du FC Feignasse.

Beauté

Vous pétez des paillettes.
Pas de doute, vous êtes une licorne.

Verseau

Amour

L’amour, c’est naze. (A+
pour de nouvelles prédictions)

Gloire

On ne veut pas vous faire un
coup au coeur mais… Jacques Chirac
est mort

Beauté

Marquer son territoire
avec son pipi à votre âge ? Roooh…

Poissons

Amour

Cupidon est en dépression
avec vous

Gloire

Conseil : si vous voyez ce
qu’il faut faire, faites-le. (de rien)

Beauté

On vous surnomme Le Téton
de Feu (The Tétoune of fire, en
anglais).

Un week-end pour les startup et l’égalité femmes-hommes

Cinquante-quatre heures pour créer une startup sur l’égalité entre les femmes et les hommes ? C’est le défi que propose le concours Startup week-end women.

Les faits

Du 15 au 17 novembre, se tiendra à Mame la première édition en Centre Val de Loire de Startup Week-end Women. En résumé, il s’agit d’un concours de 54 heures pour créer une entreprise sur l’égalité entre femmes et hommes et/ou rendant un service aux femmes répondant à un besoin particulier.

Les équipes seront mixtes. Mais seules les femmes pourront pitcher et raconter leur idée lors de la présentation, le vendredi soir. Suite à ça, les participant( e)s voteront pour les projets qui devront être travaillés le week-end : « Deux nuits et deux jours pour transformer une idée en entreprise. C’est le début de la course contre la montre ! », précise l’organisation.

Les enjeux

« Il s’agit de sensibiliser les participant(e)s à l’entrepreneuriat et aux thématiques de l’égalité entre femmes et hommes », expliquent, dans un communiqué, les organisateurs. Qui rajoutent : « N’oublions pas que rétablir l’égalité entre femmes et hommes, c’est le faire dans tous les domaines (sphère professionnelle et privée). Cela permet de rétablir un équilibre des droits dans tous les domaines. »

Le contexte

Les « Startup week-end » sont des événements créés pour promouvoir l’entrepreneuriat et faire naître des envies de création d’entreprise. Soutenus par le réseau Techstars, ils ont lieu un peu partout dans le monde. Cette édition « femmes » tombet- elle pile au bon moment ?

Encore récemment, Marlène Schiappa a annoncé dans les colonnes de La Voix du Nord que le gouvernement consacrerait en 2020 plus d’un milliard d’euros à l’égalité entre les femmes et les hommes. Soit le double par rapport à 2019 (Ce budget a toutefois créé la polémique, les associations féministes affichant leur scepticisme quant au montant avancé).

Le point de vue

En France, dans le secteur de l’innovation, 10 % des entreprises sont créées par des femmes. L’an dernier, lors de la première édition du Global Startup week-end women, à Paris, près de 2 000 femmes réparties sur 23 villes s’étaient mobilisées. De quoi encourager les initiatives. Un tel événement devrait donc avoir le mérite de casser certaines barrières bien trop tenaces dans le monde de l’entrepreneuriat.

Texte : Aurélien Germain / Photo : Adobe Stock

> Startup week-end Women, du 15 au 17 novembre à Mame, à Tours.

> Inscriptions (payantes) et informations : facebook.com/ SWWomenTours

Horoscope WTF du 28 novembre au 4 décembre 2018

Chaque semaine, c’est le rituel : les plus courageux et courageuses iront lire leur horoscope WTF à la sauce tmv.

[nrm_embed]<iframe src= »https://giphy.com/embed/g9M5tnnQTJcgE » width= »480″ height= »307″ frameBorder= »0″ class= »giphy-embed » allowFullScreen></iframe><p><a href= »https://giphy.com/gifs/animated-faceplant-g9M5tnnQTJcgE »>via GIPHY</a></p>[/nrm_embed]

BÉLIER
Amour : C’est bientôt les soldes chez Cdiscount si vous voulez trouver quelqu’un.
Gloire : Les années 80 ont appelé. Elles aimeraient récupérer leurs fringues chez vous.
Beauté : Un physique de chipolata cette semaine.

TAUREAU
Amour : La constellation du Gilbert Montagné vous prédit une semaine folle en aventures. Pas sûr qu’on puisse lui faire confiance toutefois.
Gloire : Sachez-le : Le dimanche à Bamako, c’est le jour de mariage.
Beauté : Votre démarche nonchalante de chameau a tendance à agacer vos proches.

GÉMEAUX
Amour : Vous êtes aussi difficile à avoir qu’un Colissimo dans sa boîte aux lettres.
Gloire : Faudrait peutêtre nous inviter manger une raclette pour avoir un bon horoscope. Business is business mes loutres.
Beauté : Un peu de sport ne ferait pas de mal à votre carrure de boudin de porte.

CANCER
Amour : Tout ira mieux quand vous arrêterez de les prendre pour des jambons.
Gloire : Alors, ça fait quoi d’être parfait(e) ?
Beauté : Petite forme physique ces derniers mois. Résultat, vous êtes gaulé(e) comme un nuggets.

LION
Amour : Vous avez aussi chaud aux fesses qu’un panini qui passerait trop de temps sur le grill.
Gloire : C’est la fin des haricots pour votre tronche de petit pois.
Beauté : Comme le pissenlit, vous perdez vos poils quand on vous souffle dessus.

VIERGE
Amour : Vous pouvez déjà glisser une pièce dans la cagnotte de la honte.
Gloire : Bigard serait fier de votre humour graveleux.
Beauté : Lissez-vous les poils.

BALANCE
Amour : C’est comme le raisin. Faudrait p’tet’ lui lâcher un peu la grappe…
Gloire : Vos « amis » préparent une conspiration contre vous. Mais je veux surtout pas balancer hein.
Beauté : Un petit rhume des fesses prévu lundi.

SCORPION
Amour : Une relation amoureuse avec un(e) Scorpion, c’est comme le Nutella : c’est super bon au début, mais après ça lasse et ça bute les orangs-outans.
Gloire : En parlant orang-outan, et si vous en étiez un, tiens ?
Beauté : Bah oui, regardez sur Google images : la ressemblance avec vous est troublante.

SAGITTAIRE
Amour : Le hamster est polygame. Songez à votre réincarnation.
Gloire : C’est bientôt Noël. Mais vous n’aurez aucun cadeau car vous n’êtes pas très sympa.
Beauté : Telle la biscotte, vous êtes craquant(e) mais votre dignité part en miettes.

CAPRICORNE
Amour : Dites bonjour au futur polichinelle dans le tiroir. Surpriiiise !
Gloire : Ouais, ça fait mal d’apprendre ça dans un horoscope débile de tmv, n’est-ce pas ?
Beauté : Même votre slip se révolte.

VERSEAU
Amour : Tel le kayakiste, vous ramez sévère dans la rivière de l’amour.
Gloire : Roh, c’est beau purée. Des poètes, à tmv, j’vous dis…
Beauté : Pourquoi, mais pouuuurquoi êtes-vous si canon ?

POISSONS
Amour : Sous la couette, vous faites penser à un petit phoque échoué mais heureux. C’est mignon quand même.
Gloire : Et si, en vérité, vous n’étiez qu’un topinambour ?
Beauté : Ouloulou, ça chmoute sous vos aisselles là !

Une expo-vente d’art contemporain contre les violences sexuelles

Une expo-vente autour de 25 artistes est organisée ce week-end, à l’initiative de SVS 37. Un moyen d’alerter l’opinion publique et de combattre les violences sexuelles.

UNE_STOP

C’est un lieu de prestige que va investir l’association SVS 37 (Stop aux violences sexuelles) pour sa deuxième édition de Rep’Art. Cette expo-vente d’art contemporain aura en effet lieu à l’Hôtel Goüin. De quoi voir encore plus grand, suite au succès de leur précédente édition, en 2017.

Cette année, 25 artistes seront présents, de Zazü à Cidalia Alves, en passant par Catherine Barthélémy, Paul Jacquette ou encore Olivia Rolde. Les dons récoltés pendant Rep’Art et cette vente de tableaux permettront à SVS 37 de continuer sa mission et développer des projets. Trois jours seront donc consacrés à l’art, certes, mais surtout à la lutte contre les violences sexuelles.

C’est aussi pour cela qu’un cycle de conférences et de débats est programmé dans la journée du samedi 24 novembre avec avocate, journaliste, députée ou encore gynécologue et psychiatre en tant qu’intervenants. Elles et ils aborderont les thèmes des violences sexuelles sur mineurs, les réseaux pédocriminels, le silence des victimes et « les pathologies gynécologiques chroniques conséquences des violences sexuelles ».
Car comme le rappelait Catherine Raynaud, la présidente de SVS 37 dans notre numéro 274 : « Le corps finit toujours par parler. Ce qui fait mal aux adultes et aux enfants fait du mal dans le temps. »

> Du 23 au 25 novembre, à l’Hôtel Goüin de Tours. De 10 h à 20 h le vendredi et samedi ; et de 10 h à 15 h le dimanche.
> Nouveauté cette année : remise du premier Prix Jeunes talents de Touraine, le dimanche à 15 h.
> Infos sur facebook.com/SVS37

Horoscope WTF du 29 novembre au 5 décembre 2017

Mercredi, c’est raviolis. Mais c’est aussi l’horoscope WTF de tmv !

[nrm_embed]<iframe src= »https://giphy.com/embed/l0Iy8G3PwyahZST2E » width= »396″ height= »480″ frameBorder= »0″ class= »giphy-embed » allowFullScreen></iframe><p><a href= »https://giphy.com/gifs/barstoolsports-l0Iy8G3PwyahZST2E »>via GIPHY</a></p>[/nrm_embed]

BÉLIER
Amour : Ouuuuh y a baleineau sous gravillon, là !
Gloire : Aucune idée.
Beauté : Aaah, un canap’, une bière, des chips et des poils aux guibolles : vous aimez ça, hein ?

TAUREAU
Amour : Vous êtes le Don Quichotte de l’amour. Mooooh.
Gloire : Diantre, vous n’avez pas inventé l’eau chaude vous.
Beauté : Je ne saurai que dire face à tant de beauté, ô Taureau fantasmatique !

GÉMEAUX
Amour : Restez-en au virtuel…
Gloire : Le « truc » noir dans lequel on met le fromage pour une raclette s’appelle « coupelle ». Sachez-le.
Beauté : Au moins, vous avez de jolis lobes.

CANCER
Amour : Les meilleurs crus font dans le qualitatif, pas le quantitatif. (vlan)
Gloire : La solution à votre boss ? Un mawashi-geri dans la tronche bien sûr !
Beauté : Votre arrière-boutique est encombrée. (comprendra qui pourra)

LION
Amour : Faites-vous une raison : vous ne faites pas le poids face à une pizza.
Gloire : Métro, boulot, puceau.
Beauté : Il serait judicieux de vous faire tatouer une tranche de salami sur le téton.

VIERGE
Amour : Rassurez-moi, c’est une blague votre truc ?
Gloire : Quel rire de chèvre, sincèrement…
Beauté : Vous êtes comme le fromage blanc : à pâte fraîche, obtenu par une coagulation lactique, avec ou sans une action légère de la présure, faiblement égoutté et non affiné (et pan dans les dents).

BALANCE
Amour : Vous êtes le Wikipédia du sexe.
Gloire : Rejoignez la société secrète des chats conspirateurs pour l’asservissement de l’humanité.
Beauté : (et accessoirement, nettoyez-vous le nombril)

SCORPION
Amour : Oh bah l’important, c’est de participer hein ! Haha.
Gloire : Dire que fut un temps, vous étiez le plus rapide des spermatozoïdes.
Beauté : Coucou la petite brioche qui fait son apparition.

SAGITTAIRE
Amour : Non, bah ça ne sert à rien que je vous le dise. Vous ne m’aimez pas de toute façon.
Gloire : Même la SNCF est moins en retard que vous.
Beauté : Votre ressemblance avec un petit lardon est assez troublante.

CAPRICORNE
Amour : Tout pourrait être remis en cause en raison de votre aérophagie.
Gloire : Prenez vos cliques et vos claques et allez mettre deux-trois claques.
Beauté : Vous êtes aussi onctueux/se qu’un suprême de dinde.

VERSEAU
Amour : Paraît-il que ça rend sourd.
Gloire : Noir, c’est noir, il n’y a plus d’espoir. Désolé.
Beauté : Scoop : vous avez la sexy-attitude en vous !

POISSON
Amour : La constellation du Justin Bieber prévoit une rencontre fondamentale samedi à 20 h 15. Environ.
Gloire : Que ferait le monde sans les Poissons, franchement ? Ne changez rien, vous êtes au top !
Beauté : (à part peut-être le choix de vos sous-vêtements, parce que là… outch !)

Horoscope WTF du 22 au 28 novembre 2017

Fuyez, pauvres fous : l’astrologue est de retour. Les femmes et les enfants d’abord !

[nrm_embed]<iframe src= »https://giphy.com/embed/GbIHIHhkgfpAs » width= »480″ height= »443″ frameBorder= »0″ class= »giphy-embed » allowFullScreen></iframe><p><a href= »https://giphy.com/gifs/jump-nailed-GbIHIHhkgfpAs »>via GIPHY</a></p>[/nrm_embed]

BÉLIER
Amour : Vous avez un truc qui vous colle encore au cœur et au corps.
Gloire : Du coup, lavez-vous, ce serait pas mal.
Beauté : Vous êtes mi-corbeau, mi-pigeon, vous êtes… un COURGEON !

TAUREAU
Amour : Taureau, ça rime avec Gémeaux et Verseau. Ça va, tranquilou le triolisme ?
Gloire : Tsss, frauder les transports en commun à votre âge, franchement…
Beauté : VOUS là, vous êtes la fierté de cette ville !

GÉMEAUX
Amour : En toute honnêteté, vous trouverez l’amour de votre vie à vos 78 ans. Et côté vérité astrologique, on est plutôt béton à tmv.
Gloire : Olala, mais arrêtez de parler si près du visage des gens. C’est agaçant.
Beauté : Vous êtes tout de même plus Justin Bridou que Justin Bieber.

CANCER
Amour : L’équivalent de la pizza à l’ananas : inutile.
Gloire : Allez, au boulot les bulots !
Beauté : Physiquement, il se pourrait bien que votre futur enfant soit un croisement entre Kev Adams et Arielle Dombasle.

LION
Amour : Et alleeeez, ça roucoule et ça salit partout. Z’êtes un pigeon ou quoi ?
Gloire : Aaaah, pour raconter des cochoncetés, le Lion est toujours là hein !
Beauté : Rassurez-vous, personne n’est responsable de sa tête le matin.

VIERGE
Amour : Mmh… glps, euh. Tant qu’on a la santé, n’est-ce pas ?
Gloire : Viser la lune, ça n’vous fait pas peur, même à l’usure vous y croyez encore et à cœur.
Beauté : Bon sang, vous avez quel âge pour porter un pyjama pareil ?!

BALANCE
Amour : Yihaaa, c’est la Guerre des étoiles dans votre slip !
Gloire : Prévenez votre boss. Inutile de se lever demain, cette semaine craint du boudin.
Beauté : En parlant boudin, comment va votre ex ? HAHA.

SCORPION
Amour : Bientôt un polichinelle dans l’tiroir, comme on dit héhé.
Gloire : Vous êtes emporté(e) par votre élan (mais du coup, attention, ça court vite ces bêtes-là).
Beauté : Sympa cette crinière de poney.

SAGITTAIRE
Amour : Eh bé, quel gâchis mon gros kiki…
Gloire : Vous êtes au bout du rouleau (et qu’est-ce que ça peut être gênant aux toilettes !)
Beauté : Born to be a larve.

CAPRICORNE
Amour : Euh, vous ne voulez pas un whisky d’abord ?
Gloire : Wow, vous êtes bac + 8 en premier degré…
Beauté : Coucou les rageuuuux ! Allez, bonne semaine !

VERSEAU
Amour : Vous êtes aussi difficile à emballer qu’un cadeau de Noël, quel enfer.
Gloire : C’est l’histoire d’un mec, il entre dans un bar avec un pantalon jaune et commande un verre. Et le tenancier lui répond : « Oui, mais seulement la droite », hahaha.
Beauté : (vous avez pigé la blague ?)

POISSON
Amour : Cher capitaine, vous êtes l’unique responsable de votre naufrage.
Gloire : Tout le monde sait que vous écoutez Céline Dion en cachette.
Beauté : Trop de méchanceté + culpabilité = désolé, vous êtes le signe le plus mignon de toute la planète de l’univers du firmament.

Horoscope WTF du 8 au 14 novembre 2017

Ne soyez pas jaloux : cette semaine, dédicace aux Gémeaux qu’on a eu envie de tutoyer (soyons fous). Mais rassurez-vous, ce n’est pas pour autant qu’ils ont été épargnés par l’horoscope.

[nrm_embed]<iframe src= »https://giphy.com/embed/qtwnYUwEwggCc » width= »480″ height= »449″ frameBorder= »0″ class= »giphy-embed » allowFullScreen></iframe><p><a href= »https://giphy.com/gifs/funny-gif-gifs-crab-qtwnYUwEwggCc »>via GIPHY</a></p>[/nrm_embed]

BÉLIER
Amour : Tentation + frustration = anw, mon pov’ chaton.
Gloire : Et voilà, encore une semaine passée sans avoir eu besoin d’utiliser le théorème de Pythagore !
Beauté : Attention : la routourne tourne.

TAUREAU
Amour : Comme Nabilla, arrêtez de remuer le couteau dans la plaie.
Gloire : La constellation de l’homme-crabe vous oblige à ne vous nourrir que de raclette ce mois-ci.
Beauté : Haha, vous êtes une sacrée crapule !

GÉMEAUX (cette semaine, on se tutoie)
Amour : Cette semaine, tout le monde t’aimera. Même moi. C’est dire !
Gloire : Gère ton stress, serre les fesses.
Beauté : T’as beau avoir le regard d’un merlan, t’es de tout de même diablement canon.

CANCER
Amour : Vous avez autant d’influence qu’une dinde le jour de Thanksgiving.
Gloire : Un p’tit complexe d’Oedipe, mais ça va s’arranger.
Beauté : Beau/belle comme un camion ! Tut tut les rageux !

LION
Amour : Pourquoi faire simple, quand on peut faire compliqué ? Bravo les Lions…
Gloire : Vous êtes une star de la chanson. Bon, seulement sous votre douche, mais c’est déjà ça.
Beauté : Ah bah à part ressembler à un kiwi…

VIERGE
Amour : Faites l’amour. Mais tout(e) nu(e) cette fois-ci.
Gloire : D’après une récente étude, râler augmenterait l’espérance de vie. Vous êtes parti(e) pour finir centenaire.
Beauté : Le latex, c’est à la mode.

BALANCE
Amour : La pizza est votre seul amour. Et au moins, ne vous décevra jamais.
Gloire : Le temps passe et passe et passe et beaucoup de choses ont changé. Qui aurait pu s’imaginer qu’le temps s’rait si vite écoulé.
Beauté : C’est sympa, en fait vous faites alcootest en même temps.

SCORPION
Amour : Hommage à votre libido, ce soldat tombé trop tôt au combat.
Gloire : Ou tu sors ou j’te sors, mais faudra prendre une décision.
Beauté : Olala, pétez un coup, vous êtes trop tendu(e).

SAGITTAIRE
Amour : Comme on dit au Québec : « Serrez vos zizis, Tabarnak ! »
Gloire : Le gras, c’est la vie. Ne l’oubliez jamais.
Beauté : Bouton façon cyclope.

CAPRICORNE
Amour : Comme dirait l’astrologue tmv : si c’est l’heure, ça passe comme dans du beurre.
Gloire : Vous devenez aussi passionnant(e) que les téléfilms de Noël le dimanche sur TF1.
Beauté : Eh bé, y a pas d’justice…

VERSEAU
Amour : Paraît-il que les Verseaux sont les meilleurs coups. Après, les rumeurs, hein…
Gloire : La solution à tous vos problèmes est de déménager dans la Creuse.
Beauté : Verseau, ça rime avec trop beau. Coïncidence ? Complot ?

POISSON
Amour : Le mystère de la chaussette célibataire dans la machine à laver, c’est un peu l’allégorie de votre vie amoureuse.
Gloire : Le porc est dans la porcherie, je répète, le porc est dans la porcherie.
Beauté : Mais d’où vient votre beauté surnaturelle ? Graou !

Horoscope WTF de la semaine du 25 octobre

Novembre approche : les gens qui se mouchent et vous serrent la main ensuite, le ciel gris et les soirées sous son plaid. Réjouissez-vous : l’astrologue va remédier à ça avec sa dose d’horoscope WTF de la semaine.

[nrm_embed]<iframe src= »https://giphy.com/embed/l0OWiMGpoC6apZFXG » width= »472″ height= »480″ frameBorder= »0″ class= »giphy-embed » allowFullScreen></iframe><p><a href= »https://giphy.com/gifs/afv-funny-fail-lol-l0OWiMGpoC6apZFXG »>via GIPHY</a></p>[/nrm_embed]

BÉLIER
Amour : Vous êtes à l’amour ce que Kev Adams est à l’humour.
Gloire : Carpe Diem, mes p’tits choupinous !
Beauté : Bah alleeeez, trempez-la dans l’huile, trempez-la dans l’eau, on vous dira rien !

TAUREAU
Amour : Foutu pour foutu, ma foi…
Gloire : Évitez les accidents du travail : laissez les autres faire.
Beauté : Une petite cure de Botox et c’est r’parti mon kiki !

GÉMEAUX
Amour : Épousez votre carte de crédit, ça ira plus vite.
Gloire : Telle la tartine de beurre, vous retombez toujours du mauvais côté.
Beauté : Sympa, vos cernes. Ça vous donne un petit air de panda.

CANCER
Amour : Quand c’est long, c’est bon (on parle du saucisson, roooh, vous alors !!)
Gloire : Vous êtes aussi utile qu’un parlementaire européen (krrkrr).
Beauté : Petit rhume des fesses.

LION
Amour : Semaine de tous les dangers. Prévoyez la ceinture de chasteté.
Gloire : Continuez à remuer le couteau dans la plaie de mamie poussée aux orties.
Beauté : Mouais, vous êtes plutôt Thierry l’ermite que Thierry Lhermitte.

VIERGE
Amour : Le cafard peut changer 25 fois de direction en une seconde. Un peu comme vous.
Gloire : Ceci dit, personne ne vous écrase, car vous êtes un(e)… WARRIOR !
Beauté : Vous êtes un papillon de lumière sous les projecteurs.

BALANCE
Amour : Il n’y a que deux perfections sur Terre : la raclette et les Balances.
Gloire : Que dit une bière quand elle tombe à l’eau ?…
Beauté : … Je sais panaché. (c’est cadeau)

SCORPION
Amour : Votre ex est le dernier des Mohicons.
Gloire : Ça va, tranquille, pas trop gêné(e) de faire semblant de travailler ?
Beauté : Beh alors King Kong, va falloir raser un p’tit peu, non ?

SAGITTAIRE
Amour : Aussi désespéré(e) qu’un chameau sur la banquise.
Gloire : Vous savez pourquoi Napoléon n’a jamais déménagé ?
Beauté : C’est parce qu’il avait un bon appart’. (allez, kiss, bisou, salut)

CAPRICORNE
Amour : Votre cœur est élu meilleur squat de l’année 2017 (moooh, choupinouuuu).
Gloire : Non, je déconne mon petit kiwi des îles.
Beauté : Peut-être que tout irait bien mieux avec un suppo’…

VERSEAU
Amour :  Aussi désert que le Sahara.
Gloire : Il me semble que la misère serait moins pénible au soleil. Enfin, c’est perso’, j’dis ça, j’dis rien.
Beauté : Au fait, évitez le soleil. À part ressembler à un homard mi-cuit, vous n’avez aucune tenue.

POISSON
Amour : Triste comme une chanson de Vincent Delerm.
Gloire : Wow, vous êtes aussi démodé(e) que Patrick Juvet !
Beauté : L’astrologue se moque de vous depuis des mois, mais avouons que vous êtes tout de même aussi craquant(e) qu’une biscotte.

Horoscope WTF du 16 au 22 novembre 2016

Les astres ont parlé. L’astrologue les a écoutés. Ensuite il a mangé un sandwich. Mais bref, passons. Voilà votre horoscope de la semaine.

[nrm_embed]<iframe src= »//giphy.com/embed/13d72xqXCdjdU4″ width= »480″ height= »270″ frameBorder= »0″ class= »giphy-embed » allowFullScreen></iframe><p><a href= »http://giphy.com/gifs/fail-funny-lol-13d72xqXCdjdU4″>via GIPHY</a></p>[/nrm_embed]

BÉLIER
Amour : Aimer, c’est regarder dans la même direction… SURTOUT QUAND Y A UNE PIZZA AU BOUT GNNN !
Gloire : Vous êtes plus Bernard Poivrot que Bernard Pivot.
Beauté : Désormais, vénérez le dieu Raclette.

TAUREAU
Amour : Comment vous êtes GRAVE choupinou !
Gloire : Vous êtes aussi palpitant( e) qu’un manchot jouant un solo de batterie.
Beauté : Devenez un cyclope et tentez le monocle.

GÉMEAUX
Amour : Non, pas ce soir chéri(e), j’ai mal à la tête.
Gloire : Tout va mal dans votre vie ? Pensez à François Hollande. Relativisez.
Beauté : Ludwig Briand qui jouait Mimi-Siku dans Un Indien dans la ville a maintenant 35 ans. Et pan le coup de vieux dans les dents.

CANCER
Amour : C’est tendancieux avec les Capricorne.
Gloire : Vous feriez mieux de vous transformer en mammouth cette semaine.
Beauté : Ouais, ouais, Mammouth écrase les prix, mamie écrase les prouts… On vous voit venir.

LION
Amour : Ça sent le roussi pour les roux, si, si.
Gloire : Cyril Hanouna nous interdit de trop vous en dire sur ce point.
Beauté : Aussi sexy qu’un beignet fourré.

VIERGE
Amour : Vous êtes aussi audacieux/ se qu’un chihuahua se frottant à un berger allemand.
Gloire : Gentil n’a qu’un oeil, comme on dit. Vous en avez deux. Faites la déduction…
Beauté : Répétez de plus en plus rapidement ‘’oh merci Omar Sy’’ 23 fois.

BALANCE
Amour : C’est ma tournée pour les Balance célibataire. Les autres ? Pas d’pitiééé !
Gloire : N’espérez rien, vous êtes le signe mal-aimé (mais le meilleur dans notre coeur, bisou).
Beauté : Vous ressemblez à un joli gnou qui gambade et galope.

SCORPION
Amour : Pas d’plan B pour les teubés !
Gloire : Only God can judge me ? Non, non, God il vous judge rien du tout, il s’en fiche very much voyez-vous.
Beauté : Teint orange, chair fraîche : pas de doute, vous êtes un surimi.

SAGITTAIRE
Amour : Au moins, les meubles Ikea se montent facilement.
Gloire : Votre avenir se joue dans le monde du mannequinat pour pieds.
Beauté : Pensez Biactol.

CAPRICORNE
Amour : Game of Thrones dans votre slip.
Gloire : Ça va se finir en Breaking Bad.
Beauté : On se rapproche de The Walking Dead au réveil.

VERSEAU
Amour : Trop tard, vous v’la parti(e) pour faire un têtard.
Gloire : Collez un autocollant de la CGT sur la voiture de votre patron.
Beauté : Cou de dindon.

POISSON
Amour : Grosse déception sentimentale ce week-end. Ah, non, ouf, ça c’est pour les Sagittaire !
Gloire : Pour être chic, il faut avoir du fric.
Beauté : Entretenez un peu vos poils de narine, pff.

Horoscope wtf du 18 au 24 novembre

La semaine a été horrible et l’astrologue n’avait pas franchement le cœur à vous proposer son horoscope déjanté. Mais il faut continuer à vivre et sourire. Alors prenez-ça dans la face, les terroristes. Nous, on continue de rire et aimer la vie (et l’horoscope wtf).

BÉLIER
Amour : All you need is love (et des licornes, aussi. C’est bien ça, les licornes).
Gloire : RedBull vous donne des ailes (sauf si vous êtes un homme- tronc).
Beauté : Cérumen et babybel.

TAUREAU
Amour : Votre coeur est froid comme un stalac… stalagimite… stacalmite… sta… Bref, ça craint pour vous.
Gloire : Ça sent le boudin.
Beauté : You’re sexy but you don’t know it. Tchikiboum tchiki.

GÉMEAUX
Amour : Vache qui rit, à moitié dans ton lit.
Gloire : Tel le rhododhendron, vous êtes rose mais précoce. Dommage.
Beauté : Tu sens bon l’amuuur <3

CANCER
Amour : Pensez à détacher votre amant(e) du radiateur. C’est bientôt Noël quand même.
Gloire : Vous êtes passé chez Sosh, mais tout le monde s’en fout.
Beauté : Lubrique.

LION
Amour : Allez y mollo sur le fruit défendu. G
loire : Ne parlez qu’en présence de votre vodka.
Beauté : Cachez cette pustule que je ne saurais voir.

VIERGE
Amour : Vous pensiez vraiment emballer avec un tatouage tribal ? Sérieusement ?
Gloire : Transformez-vous en pruneau. C’est cool, les pruneaux, non ?
Beauté : Ça balance en bas.

BALANCE
Amour : C’est guerre et pets dans votre relation.
Gloire : Tout est dans le slip à carreaux.
Beauté : Charcuterie et clope sont mauvais pour la santé. Innovez : inventez la saucisse électronique.

SCORPION
Amour : Videz vos bourses… Allez faire du shopping (non mais à quoi vous pensiez, sérieux ?)
Gloire : Justin Bieber ne sait même pas que vous existez. Désolé de briser votre rêve. Kiss kiss.
Beauté : Comme une pelouse.

SAGITTAIRE
Amour : Cessez de vous battre pour une lunette de toilette.
Gloire : Votre perfection nous tuera.
Beauté : Plutôt agréables, vos petits poils dans la nuque.

CAPRICORNE
Amour : Si ça sent comme chez mémé, c’est que tu es périmé(e).
Gloire : Je vous demande de vous taire.
Beauté : Soyez visionnaires. Teignez vos tétons en bleu.

VERSEAU
Amour : Vous le/la traînez comme un boulet. Rassurez-vous, dans quelques années, il y aura prescription.
Gloire : D’ailleurs sait-il/elle qu’on vous a vu(e) au Salon de l’érotisme la semaine dernière ?
Beauté : Bah voilà, arrêtez de vous mentir. Caressez-vous les pieds ce soir. Ça détend.

POISSON
Amour : Vous devriez sortir avec un(e) microtyrosémiophile.
Gloire : Imaginez les discussions intéressantes que l’on peut avoir avec un(e) microtyrosémiophile. Pensez-y…
Beauté : La plupart des microtyrosémiophiles sont sexy. On dit ça…

Salon de l’érotisme de Tours : entre chaud et business

Des sex-toys par milliers, un rodéo sur un zizi mécanique et un gros paquet de sourires : on vous ramène nos souvenirs du Salon de l’érotisme à Tours, qui s’est tenu du 7 au 8 novembre 2015.

Que faire un samedi après-midi de novembre ? Se faire un petit plaisir charnel en zieutant Les Carnets de Julie suivi de Questions pour un champion sur France 3 ? Profiter des derniers rayons de soleil en buvant une Despé’ hors de prix Place Plum’ (« c’est parce qu’il y a une rondelle de citron avec, monsieur ») ? Ou bien prendre la température du Salon de l’érotisme au Parc des expos ?

Choisir sa tenue même si l’habit ne pas le moine.

 Va pour le troisième choix, Marcel ! (oui, on vous appelle comme je veux) Nous voilà donc devant l’Antre de l’érotisme – et plus si affinités – bref, Eropolis comme on l’appelle dans le milieu. Ici, tout, tout, tout, vous saurez tout sur le zizi.  En arrivant dans l’après-midi, il y a déjà la queue. [interlude : voilà, il fallait visiblement que l’on place ce fameux calembour utilisé à tout va par les journalistes dès lors qu’ils traitent du sujet] Ce qui est drôle, c’est d’observer les gens. Au Salon de l’érotisme, pas de regard de travers. Tout le monde vient comme bon lui semble. Eropolis aurait dû piquer le « venez comme vous êtes » à Mc Do. Ce jour-là, on croise tour à tour des visiteuses en tenue sexy, des hommes travestis, des jeunes couples, comme des papys mamies (plus rare, certes) ; à vue d’œil un public composé de 40 % de femmes et 60 % d’hommes. Tranquilou, Bilou. Pas de honte, ni gêne.

ALORS ON DANSE (bon, tout nu, ok)

  La majeure partie de l’espace est occupée par des stands de jouets, divers et variés, de tenues, costumes, ou autres ustensiles incroyables (mon dieu, qu’est-ce que c’est que cet avant-bras ?!). Car érotisme rime avec business. Le sexe fait vendre, c’est bien connu. Tout est bon pour appâter le chaland. Les vendeurs et vendeuses sont beaux/belles, ont la tchatche et savent vous faire rester (et acheter). D’un coup d’un seul, on se fait alpaguer par l’une d’elles. Boum, nous voilà debout, droit comme un piquet, à nous faire masser par deux appareils à trois pattes qui vibrent. Ça passe dans le dos, sur les jambes, dans la nuque. « On doit l’utiliser avec de l’huile de massage. Si vous voulez, on en a à la barbe à papa, au chocolat, ou encore à la framboise. Ça peut rapidement faire monter la température, mais vous pouvez aussi le faire seul, chez vous, si vous avez des douleurs musculaires », me dit-elle. On s’imagine au lit en train de nous auto-masser après notre footing. Ouarf !

Le zizi mécanique attend son rodéo.
Le zizi mécanique attend son rodéo.

Ailleurs, les couples s’agglutinent devant la lingerie affriolante. Du slip en cuir à ouverture-zipette facile aux bas résilles graou-graou. Pour le reste, ce sont surtout les vibromasseurs ultra-perfectionnés qui font les yeux doux aux porte-monnaie des couples. Sous une tente, un homme vante les bienfaits de son « gloss fellation ». Sous ses airs de Salon à bonne humeur (on ne le renie pas), Eropolis est aussi un marché XXL, une vitrine à ne pas louper pour les commerçants des joujoux coquins.
Quelques instants après, on croise un ami journaliste. Son joli badge « PRESSE » (écrit en très gros) a la classe. Nous, nous n’en avons pas pris. OUI, MONSIEUR ! Investigation, reportage inside, Bernard de la Villardière-style ! Visiblement surpris, il bredouille en nous voyant là : « Tu couvres le Salon pour tmv ? Tu as choisi quel angle ? », demande-t-il. Moui, moui, coquinou. Ne fais donc pas semblant de parler boulot !

On continue un peu plus loin pour s’apercevoir que quelques stands proposent aussi des lap dances privées. Les prix varient entre 40 € le petit strip-tease pépère à 80 € le show où l’on peut huiler madame. Perchée sur ses talons, en string et les jambes enveloppées dans des bas, Sophia a l’œil qui brille. Sourit aux clients qui s’approchent. Elle enchaînera les strips pendant deux jours. « Aussi bien pour des personnes seules que pour des couples ! Ce n’est pas réservé qu’aux hommes ou aux célibataires », indique l’hôtesse d’accueil. Après plusieurs recherches internet délicates (ah, quel métier difficile), nous apprendrons que ladite Sophia est aussi actrice X de chez Dorcel. C’est qu’on côtoie les stars, à tmv, non mais !

ZIZI, HYPNOTIQUE ET MÉCANIQUE

« J’veux desceeeendre »

A côté dudit stand trône un tout gros zizi. Mécanique. Il tourne, tourne et tourne sur lui-même. Se cambre, penche, se relève. Diantre, c’est que c’est hypnotique ce machin-là ! Il s’agit en fait d’un rodéo-pénis (on n’a pas trouvé mieux comme terme, désolé). Comme les taureaux mécaniques, mais en plus phallique. Une dizaine de filles vont alors se succéder pour chevaucher la bête et essayer de rester le plus longtemps possible dessus, après avoir payé 5 € de participation. Chacune enfile une paire de gant et zou ! En voiture, Simone. Dans le public, on rigole, on commente, on philosophe. Le zizi continue de tournicoter et de faire valser les courageuses, sous une pluie de stroboscopes et de grosse techno qui fait boum-boum-boum. Finalement, la gagnante – une petite brune qui a tenu plus d’une minute – remporte un strip-tease privé avec un gentil monsieur tout de cuir vêtu et aux fesses douces et imberbes. Félicitations !

Plus loin, l’espace X (comprenez vraiment hard) est rempli jusqu’au slip. Grosse ambiance. Il faut débourser 3 € de plus pour y accéder et montrer patte blanche : ici, s’enchaînent les strip-tease très très chauds sur scène, mais aussi des tournages de scènes porno. L’ambiance est plus qu’étrange. Rivés aux devants de la scène, des jeunes venus entre potes pour se marrer. D’autres pour mater. Des messieurs au regard lubrique filment la fornication avec autant d’attention qu’un Scorcese du X… Mais au milieu, il y a aussi des couples. Bien plus qu’on ne le pense. « C’est que ça va nous exciter, ça », soufflent deux amoureux, la trentaine. D’autres débattent ardemment sur la circonférence impressionnante de l’attribut du monsieur tout nu qui enchaîne les positions comme un robot sans âme. Tmv reste un peu perplexe devant cette partie spéciale du Salon. Mais les goûts et les couleurs, n’est-ce pas ?

  Il est 20 h 30 et nous piétinons au Salon de l’érotisme depuis plus de 3 h (ah quel métier difficile, bis). Après avoir éclusé une bière à 6 € (ça, c’est tout de même moins sexy) et un Ice-Tea en canette à 3 € (le business, qu’on vous dit), nous quittons l’ambiance tamisée du Parc expo. Au loin, les visiteurs continuent à sourire, se bidonner, ou faire des rencontres dans de gros canapés blancs.  Une fois dehors, on se rend compte à quel point le Salon de l’érotisme est une sorte de monde à part. Où l’inhibition n’existe plus vraiment. Qui ramène des milliers de personnes, de tous âges, toutes catégories socio-professionnelles confondues. Dingue tout de même.
Allez, on dit merci qui… ?

>>Plus de photos sur le site de la Nouvelle République (qui a un plus gros objectif que le nôtre, mais c’est pas la taille qui compte !) : JUSTE ICI !

N’oubliez pas les paroles : sélection à Tours !

L’émission présentée par Nagui débarque à Tours. Et ils recherchent chanteuses et chanteurs. A vos micros !

L’émission phare de France 2, N’oubliez pas les paroles, est en sélection à Tours ! Les intéressé(e)s et fans de chanson doivent d’abord s’inscrire sur france2.fr (le lien est donné juste en dessous). Une fois au téléphone, les candidats devront passer une préselection avec une chanson de leur choix. Si vous êtes au niveau (mais on le sait, car vous êtes le/la meilleur(e) du monde, humpf !), il sera convoqué par mail pour se rendre au casting et rencontrer l’équipe.

La sélection aura lieu à Tours ce jeudi 12 novembre, à partir de 13 h. 

Les candidats peuvent donc s’inscrire dès maintenant sur CE LIEN (allez, cliquez, n’ayez pas peur !) ou appeler au 06 15 65 11 90.

Au programme, trois étapes, dont les deux premières sont éliminatoires :

– Une étape écrite (test de paroles de chansons francophones à compléter)
– Une étape chantée (interprétation d’une chanson dynamique et connue devant l’ensemble des candidats et des casteurs)
– Une étape filmée (vidéo de présentation et chant sur bande son pour les producteurs artistiques et la directrice de casting)

Tours accueillera près de 150 candidats.

D’après l’émission, il suffit de remplir trois critères : « avoir une bonne connaissance en paroles de chansons françaises, être dynamique et souriant, et avoir un bon niveau vocal ».

Bonne chance, Tours !

 

Rencontres historiques des Salons de Choiseul : l'interview

À l’occasion des Salons de Choiseul, tmv a interviewé l’un des organisateurs, Stéphane Genêt, agrégé et docteur en histoire. Entretien fleuve, où il parle Histoire, révolutions et punk !

Stéphane Genêt
Stéphane Genêt

Comment est venu ce thème (R)évolutions ?
On réfléchit énormément à l’avance. Rien que là, on a déjà deux, trois thèmes sous le coude. On cherche du fédérateur. Il faut que tout le monde s’y retrouve, c’est notre ambition. Il y a une dimension éclectique très plaisante. Cette année, on parle de toutes sortes de révolutions, on aborde ça par différentes entrées, comme un sujet de dissertation. Bon, contrairement à ce que certains semblent croire, il n’y a pas d’interro écrite à la fin ! (rires)

L’Histoire reste, en général, une matière appréciée des élèves. Comment expliquer ça ?
Le récit ! C’est une matière où l’on raconte. On est touché, car on est le produit d’une histoire. Cela aide à mieux comprendre l’actualité, ce n’est pas abstrait. C’est une passion française… L’Histoire est transdisciplinaire. Elle est enseignée aussi bien en filière ES, L que S. Il faut des connaissances pour comprendre d’où on vient.

En revanche, désolé, mais c’est vraiment agaçant ce côté « apprendre par cœur »…
Non, c’est un mythe, ça ! L’Histoire ne s’apprend pas, elle se comprend. C’est bien beau de connaître 1515-Marignan, mais c’est quoi, pourquoi c’est important ? Le par cœur, c’était avant. De nos jours, c’est basé sur la compréhension des mécanismes. Mais c’est vrai – et dommage – qu’il y a peut-être moins de repères chronologiques qu’avant.

La mode est aussi aux émissions TV d’Histoire…
C’est bien, mais il ne faut pas trop en faire. Globalement, à la télévision, il y a les émissions sérieuses d’un côté et celles de vulgarisation, de l’autre. Mais qui ont tout de même le mérite d’intéresser ! Comme je le dis, qu’importe le flacon, tant qu’on a l’ivresse…

(La Liberté guidant le peuple, d’Eugène Delacroix)
(La Liberté guidant le peuple, d’Eugène Delacroix)

L’exemple type, c’est Apocalypse, l’excellent documentaire sur la Seconde Guerre mondiale, avec la voix de Matthieu Kassovitz qui n’est pas historien et qui n’a même pas son bac d’ailleurs !
Voilà, c’est la synthèse des deux dont je viens de parler : par exemple, dans Apocalypse, il y a des images rares que je n’avais jamais vues, mais je trouve aussi que la colorisation n’était pas nécessaire. Bon, je pinaille, car le documentaire était très efficace. C’est la preuve que ça fonctionne. Comme Stéphane Bern et ses émissions : ça intéresse les gens. Tout comme ce débat sur Assassin’s Creed et les jeux vidéo.

Justement, Jean-Luc Mélenchon s’est emporté récemment. Il a vu dans ce jeu une « propagande » qui donnait une mauvaise image de la Révolution française. Vous en pensez quoi ?
Ce qui est amusant, c’est qu’un des invités des Salons de Choiseul, Jean-Clément Martin, un pro de la Révolution française, lui a écrit. Il y explique que le jeu vidéo est un loisir qui amuse le public. Ce jeu possède certes quelques informations erronées, mais ce n’est pas dramatique ! Les joueurs ne sont pas idiots, ils savent que ce n’est pas la réalité. Et si ça peut aiguiser leur curiosité… Au moins, ça fait de la pub au jeu ! (rires) L’intérêt des propos de M. Mélenchon, c’est qu’on voit que l’on considère le jeu vidéo comme un produit culturel comme un autre.

Selon vous, vit-on cette notion de Révolution en France ou dans le monde ? Est-ce en train de couver ?
Vaste débat… J’aurais voulu organiser une table ronde sur le thème : « Ça va péter ? ». Moi, je ne pense pas, honnêtement. Les Révolutions ont du mal à percer. Quelle idéologie porterait-on maintenant ? Quelles valeurs, quelles idées ? Quel leader ? Les Printemps arabes ont été déclenchés sur de grandes valeurs : liberté, démocratie, expression… L’explosion a été surprenante et inattendue. Mais regardez ce que ça a donné, excepté en Tunisie. La reprise par les pouvoirs islamistes ou militaires… Pour une révolution, il faut du carburant. Il n’y en a pas assez dans le monde occidental, même s’il y a des problèmes politiques, de répartition des richesses, etc. Il y a davantage de révoltes que de révolutions. Des contestations.

Les révolutions sont-elles toujours des évolutions ?
Je pense que oui. Révolution, littéralement, est un terme astronomique qui signifie pour les planètes « un tour sur elles-mêmes ». Il y aura toujours des évolutions, mais lesquelles ? Positives ou négatives ? C’est un jugement de valeur ! En revanche, je ne pense pas qu’une évolution soit obligatoirement une révolution. À ce titre, on aura deux conférences aux Salons, avec des intervenants qui vont discuter de la théorie de la relativité d’Einstein et une autre sur celle de Darwin : a-t-elle été une révolution ?

Ouh, ça risque de râler avec un titre pareil !
Oui, mais prendre le contrepied, c’est toujours intéressant !

Aux Salons, il y aura des conférences sur le punk, les radios libres, les mouvements libertaires… N’y voyez-vous pas un parallèle avec la société ou le contexte actuel ?
Est-ce que ce ne sont pas les mêmes groupes que l’on retrouve dans les années 1970 avec le punk, les radios libres dans les années 1980 et aujourd’hui avec les ZAD ? Ceux des années 70 ne sont pas pareils que ceux de 2014, mais je pense malgré tout qu’il y a des similitudes. Ce sont des gens sensibles à des causes, qui s’engagent… J’ai l’impression qu’on a toujours le même groupe sociologique. Ou regardez encore les radios libres et pirates qui ont disparu, mais qui ont créé des animateurs tout à fait respectés et respectables. Nagui a commencé sa carrière dans les radios libres. Je pense aussi que ça se retranscrit dans la culture populaire.

On parle des radios libres, il y a le film Good Morning England ou des long-métrages sur la mode punk.
Oui, bien sûr. Ce qui est amusant, c’est de voir comment c’est digéré. Ce qui était perçu comme une révolution à un moment donné est assimilé. La contre-culture devient la culture. Quand les punks sont apparus, ils étaient rejetés. Maintenant, c’est quelque chose d’admis, avec des groupes comme les Sex Pistols qui sont considérés comme un grand groupe de la musique rock. Est-ce le temps qui fait perdre à ces normes leur côté subversif ?

Les Révolutions étaient-elles plus violentes avant ?
Une Révolution n’est pas forcément violente. Par exemple, celle de Velours, ou prenez la Perestroïka avec une violence que Gorbatchev refusait. Il y a un imaginaire français avec la violence, suite à la Révolution française. La violence, c’est une évolution face aux résistances. Elle n’est pas forcément voulue. En 1789, c’est pacifique, mais il y a une évolution vers la Terreur, parce que le pouvoir révolutionnaire est menacé.

Pour finir, votre top 3 des conférences à Choiseul ?
Oh, ça c’est cruel ! (rires) Tout est de qualité. J’aurais pu choisir celles de Jean-François Sirinelli, Jean-Clément Martin ou encore ce qui touche aux Révolutions anglaises. Ils ont été les premiers à décapiter un roi !

>>> POUR CONNAÎTRE LE PROGRAMME DES SALONS C’EST PAR ICI

>> Et pour s’inscrire gratuitement aux conférences c’est par là

la rédaction de tmv s'installe à Velpeau

La rédaction se délocalise en plein cœur de Velpeau du 19 au 22 novembre au bar le Vel’pot. Le but ? Réaliser un tmv spécial quartier qui sortira le 27 novembre.

Les deux journalistes de tmv s'installent au bar le Vel'pot du 19 au 22 novembre
Les deux journalistes de tmv s’installent au bar le Vel’pot du 19 au 22 novembre

 
Le QG
Pendant cette semaine de novembre, les deux journalistes de tmv posent leurs ordis, leurs moufles, leurs stylos et leurs calepins au bar Le Vel’pot. Vous avez forcément des idées, des sujets et des personnes incontournables à nous faire connaître sur le quartier avant notre arrivée. Pour ça, nous avons construit avec nos petites mains une belle boîte à idée, à l’ancienne. Elle est posée en ce moment sur le zinc du bar Le Vel’pot jusqu’à notre installation, à vous de la remplir.
Participez !
Forcément, le but, ce n’est pas de faire l’hebdo dans notre coin, sans parler à personne. Habitants de Velpeau, amoureux du quartier ou Tourangeaux d’autres horizons, si nous nous installons dans le quartier, c’est pour échanger avec vous, mieux vous connaître. Si en plus d’avoir des bonnes idées à mettre dans notre boî-boîte vous voulez nous rencontrer, on sera très heureux de boire un café avec vous, du 19 au 22 novembre !
 Sur le web
Avant même de venir à Velpeau, nous avons créé une page Facebook qui relate nos aventures et surtout, vous permet de nous aider. Vous retrouverez également tous les articles réalisés sur le quartier sur ce site internet, dans la rubrique super spéciale créée à l’occasion.