L’Auberge du Bon Laboureur va distribuer des repas gastronomiques (et gratuits) aux étudiants

Le restaurant gastronomique de l’Auberge du Bon Laboureur, à Chenonceaux, va distribuer gratuitement des repas aux étudiants tourangeaux. L’opération commence ce mercredi 3 mars.

C’est une superbe initiative, à n’en pas douter ! A compter de ce mercredi 3 mars, le restaurant gastronomique de l’Auberge du Bon Laboureur, situé à Chenonceaux, va distribuer des repas aux étudiant(e)s tourangeaux. Des repas qui seront… gratuits ! L’établissement indique avoir été sensible à la détresse de ces jeunes.

Cette opération solidaire – le nombre d’étudiant(e)s durement touché(e)s par la crise ne cessant d’augmenter – est pilotée avec l’Université de Tours. Elle doit se prolonger jusqu’au 7 avril. Elle sera renouvelée chaque semaine. Une centaine de repas doivent être préparés de façon hebdomadaire.

Dans l’assiette, les étudiant(e)s retrouveront un menu entrée/plat/dessert, réalisé par l’équipe du restaurant, avec des produits donnés par les producteurs. D’autres restaurateurs devraient s’associer.

Comment ça marche ?

Plusieurs collectes seront organisées sur différents sites et campus, du 3 mars au 7 avril, entre 11 h et 13 h. Voici les dates et lieux :

  • 3 mars, campus de Grandmont
  • 10 mars, campus des Tanneurs
  • 17 mars, site Jean-Luthier (IUT de Tours)
  • 24 mars, campus des Deux-Lions
  • 31 mars, campus de Tonnellé
  • 7 avril, campus de Blois (41)

Attention en revanche : il est obligatoire d’être muni de sa carte étudiant et de réserver avant le lundi midi précédant la distribution, sur l’agenda web de l’Université de Tours (cliquez juste ICI).

A.G.

Indre-et-Loire : des « boîtes de Noël » pour les plus démunis

En Touraine, les Couturières masquées et le collectif Main dans la main 37 notamment proposent de remplir des boîtes à chaussures avec écharpes, bonnets, produits cosmétiques, livres et petits mots doux. Celles-ci seront distribuées aux gens dans la rue et aux plus démunis.

Prenez une boîte à chaussures. Glissez-y « un truc bon, un truc chaud, un divertissement, un produit cosmétique et un mot doux ». Emballez la boîte, précisez si elle est destinée à un homme ou une femme (ou unisexe bien sûr) et… c’est parti !

Cette chouette initiative a essaimé un peu partout en France. La Touraine n’y échappe pas. Chez nous, les Couturières masquées et le collectif Main dans la main 37 invitent aussi les Tourangeaux à réaliser ces « boîtes de Noël » qui seront ensuite distribuées aux sans-abris et aux personnes démunies identifiées par les associations locales.

Echarpe, chocolats et jeu de cartes

Concrètement, que pouvez-vous mettre dans ces boîtes ? Pour le « truc chaud », cela peut être un bonnet, une écharpe, des gants, des chaussettes. Côté « truc bon », pensez aux gâteaux, compote et chocolats, par exemple. Pour que les personnes à la rue puissent trouver un peu de loisir, vous pouvez déposer, dans ces boîtes, un jeu de cartes, un magazine ou même un livre !
Enfin, côté hygiène, pensez au dentifrice, à un stick à lèvres ou des serviettes hygiéniques, mouchoirs, etc.

Le tout, avec un petit mot doux pour les fêtes de Noël ! Vous pouvez également rajouter un petit quelque chose pour les animaux.

Main dans la main 37 recense aussi les points de collecte sur sa page Facebook. (Photo Main dans la main 37)

Des points de collecte

Différents points de collecte sont installés partout en Touraine : Montbazon, Veigné, Ballan-Miré, Joué-lès-Tours, Cormery, Saint-Cyr-sur-Loire…

A Tours, il est possible de les déposer à l’Etape 84, Auchan Tours-Nord, ou encore à Au Tours du Vrac. La liste s’agrandit jour après jour. Vous pouvez la retrouver en détail en suivant la page Facebook de Main dans la Main 37 et sa publication des points de collecte en cliquant ICI !


Texte : Aurélien Germain
Photo d’ouverture : Les Couturières masquées 37

 

Banque alimentaire : grande collecte prévue du 27 au 29 novembre

Cette année, la collecte de la Banque alimentaire de Touraine est encore plus importante en raison de la crise sanitaire actuelle.

La collecte se déroulera le week-end prochain. (Photo archives NR-Julien Pruvost)

A vos agendas ! Les 27, 28 et 29 novembre, la Banque alimentaire organise sa grande collecte nationale. Dans l’Indre-et-Loire, 1 500 bénévoles (vous les remarquerez grâce à leurs gilets oranges) se mobiliseront dans 130 magasins du département pour recueillir vos dons de denrées alimentaires.

Si cette collecte est habituelle, celle de cette année revêt « un caractère spécial en raison de la pandémie », souligne l’association dans un communiqué. « Face à l’épidémie de Covid-19, la Banque alimentaire de Touraine a immédiatement répondu à l’augmentation de près de 20 % des besoins d’aide alimentaire en Indre-et-Loire ». Une forte baisse des stocks a en effet été enregistrée. Cette collecte automnale est donc d’autant plus cruciale.

« La crise sanitaire de 2020, c’est 15 à 30 % de bénéficiaires en plus dans les associations et CCAS partenaires de la Banque Alimentaire de Touraine », est-il indiqué.

Collecte différentes et dispositifs

Le signal d’alarme est donc tiré. La collecte se déroulera durant tout le prochain week-end. Les gestes barrières seront évidemment respectés pour « préserver la sécurité des bénévoles et des donateurs ». Certains magasins seront également dotés de dispositifs d’auto-collecte avec des chariots placés à la sortie.

Certains, précisent la Banque alimentaire, proposeront également des collectes dématérialisées, « sous forme de lots de produits à scanner en caisse ».

L’an dernier, la Banque alimentaire de Touraine a récolté 1 185 tonnes de denrées alimentaires. Pour 2 300 000 repas distribués.

A.G.

Confinement : « La collecte de sang doit se poursuivre »

L’Etablissement français du sang a fait parvenir un communiqué faisant état du maintien indispensable et demandé par le gouvernement de l’activité de collecte de sang. A Tours et partout en France.

« La collecte de sang ne peut être interrompue durant la période de confinement : les réserves actuelles en globules rouges sont de moins de 15 jours et en plaquettes de moins de 3 jours. Les globules rouges se conservent au maximum 42 jours et les plaquettes 7 jours. »

L’Etablissement français de sang (EFS) a fait parvenir un communiqué dans lequel il explique que la « collecte de sang doit continuer » coûte que coûte, même si la période de confinement n’aide pas.

Pourtant, le don du sang est autorisé. Pour ce faire, il suffit de se munir de son attestation de déplacement et cocher la case « Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants ».

Les déplacements des citoyens se rendant sur une collecte de sang sont effectivement autorisés par les autorités de l’Etat « car les dons sont vitaux et indispensables pour soigner les patients. »

A NOTER :

– Les gestes barrières doivent être respectés
– On n’y va pas si on présente des symptômes grippaux
– Tous les donneurs doivent respecter des distances de sécurité
– Le parcours donneurs a été modifié et un lavage des mains est imposé avant et après
– Le personnel est équipé de masques
– Le coronavirus est un virus respiratoire ; il ne se transmet pas par le sang

A.G.


> Prise de rendez-vous pour un don à la Maison du don-EFS de Tours à l’hôpital Bretonneau au 02 47 36 01 01.
> Collecte le 20 mars, à Veigné, à la salle des fêtes, rue du Poitou, de 15 h 30 à 19 h.
> Collecte le 23 mars, à Monts, à l’espace Jean- Cocteau, de 15 h à 19 h.
> Pour savoir où et quand donner rendez-vous sur dondesang.efs.sante.fr ou sur l’application « Don de sang »

 

Collecte des déchets recyclables suspendue et stationnement gratuit

#Coronavirus Finie, la collecte des déchets verts et recyclables dans Tours et sa métropole. Quant au fait de se garer à Tours, ce sera désormais gratuit.

(Photo NR archives)

Les déchets recyclables ne sont plus ramassés

A partir de maintenant, la Métropole de Tours continuera de réaliser la collecte des déchets ménagers, mais à un rythme moindre.

Toutefois, il a été décidé que la collecte des déchets recyclables (bacs jaunes) et verts (bacs verts) allait être suspendue. Ceci intervient évidemment en pleine crise sanitaire et des récentes annonces gouvernementales.

Pour les ordures ménagères, il est demandé aux habitants de laisser les bacs sortis « sans tenir compte des jours et heures habituelles de collecte ».

Les déchetteries sont fermées, les demandes de rendez-vous pour enlever ses encombrants sont suspendues.

On se gare gratuitement !

A  noter également que le maire Christophe Bouchet a annoncé qu’à Tours, dès aujourd’hui, le stationnement serait gratuit jusqu’à la fin de la période de confinement.

A.G.

Mon Sang pour les autres : grande collecte

La dixième édition de la collecte « Mon Sang pour les Autres » revient à Tours au Péristyle de l’Hôtel de Ville.

ACTU_PAP_OUVERTURE2

On ne dira jamais assez à quel point le don du sang est important. Et à l’heure où la mobilisation baisse (lire tmv n°326 – il fallait 30 000 poches de plus pour mars), l’événement Mon Sang Pour les Autres tombe à point nommé.

Lancée par le Rotary, cette opération est la plus grande collecte de sang d’Europe, en partenariat avec l’Établissement français du sang (EFS). Ce « rendez-vous générosité du printemps », comme l’appelle l’organisation, se tiendra à Tours les 29 et 30 mars, à l’Hôtel de ville.

À cette occasion, les artistes Laurence Dréano et Rémou exposeront leurs œuvres dans le péristyle de la mairie (jusqu’au 10 avril) et parraineront l’événement. Des chefs restaurateurs de la Touraine gourmande ont également répondu présents pour remplir l’estomac des donneurs.

Pour rappel, rien qu’en Indre-et-Loire, 600 dons sont nécessaires… chaque semaine.

> Vendredi 29 mars de 13 h à 19 h et samedi 30 mars de 9 h à 12 h 30, à l’Hôtel de Ville.
> Événement sur Facebook 

[MISE A JOUR 28/03 : l’organisation a décidé de changer les horaires du samedi, en raison de la manifestation prévue à Tours]

53142089_2336325183318151_6797520485975326720_o