Horoscope WTF du 31 janvier au 6 février 2018

La semaine dernière, Twitter a pleuré. Effectivement, il n’y avait PAS d’horoscope WTF, pour cause de numéro spécial. Rassurez- vous : l’astrologue est de retour. En grande forme. Bonne chance à vous !

[nrm_embed]<iframe src= »https://giphy.com/embed/3o6Zt1TrXW8uW2lE2I » width= »480″ height= »476″ frameBorder= »0″ class= »giphy-embed » allowFullScreen></iframe><p><a href= »https://giphy.com/gifs/3o6Zt1TrXW8uW2lE2I »>via GIPHY</a></p>[/nrm_embed]

BÉLIER
Amour : Insoumis(e) oui, mais seulement du slip.
Gloire : Sachez que la réponse à toutes vos questions est : 42. De rien.
Beauté : Le sport, c’est bien. Une pizza 4 fromages, c’est mieux.

TAUREAU
Amour : Oui, on sait. On n’a pas tous la chance de sortir avec un(e) Taureau, le meilleur signe du monde, blablabla.
Gloire : (Ne vous enflammez pas. 50 % de cet horoscope est faux)
Beauté : Grandes oreilles, voix insupportable, toujours content( e) : bref, vous êtes comme Mickey.

GÉMEAUX
Amour : Calmez vos ardeurs charnelles.
Gloire : Traire ou ne pas traire, telle est la question.
Beauté : Tout allait bien jusqu’à ce que vous vous mettiez à peloter des nombrils.

CANCER
Amour : Ah bah, quand ça veut pas, ça veut pas !
Gloire : C’est bon, arrêtez de chouiner. Votre nez est tout collé, berk.
Beauté : Continuez d’être aussi canon. Dans 2 mois, vous ferez la Une de tmv.

LION
Amour : Waouw, mais vous êtes le Pujadas de la drague !
Gloire : Vous êtes aussi insaisissable que le fonctionnement du cerveau d’un candidat de télé-réalité.
Beauté : Sourire Colgate mais sans l’haleine.

VIERGE
Amour : Mmmmh sentez le doux vent du célibat qui caresse votre petit nez retroussé.
Gloire : Doliprane, frangipane & Christophe Dechavanne.
Beauté : Votre ressemblance avec Philippe Etchebest est de plus en plus troublante.

BALANCE
Amour : N’oubliez jamais ça: l’astrologue vous aime. (Et je ne dis pas ça, parce que je suis Balance moi-même, noooon)
Gloire : En revanche, c’est encéphalogramme plat pour la vie sociale. Et au boulot.
Beauté : Ah oui, et bouton de fièvre prévu pour dimanche. Mais je vous aime, n’oubliez pas.

SCORPION
Amour : Va falloir arrêter de Tirelipimpon sur le Chihuahua.
Gloire : Que d’insouciance mes petites loutres prurigineuses !
Beauté : Vos joues ressemblent à des fesses. Mais sinon, ça va.

SAGITTAIRE
Amour : Anw, on a envie de prendre votre visage entre nos mains et embrasser votre front délicatement sans laisser de bave.
Gloire : Vous vieillissez aussi mal qu’un Minitel.
Beauté : Vous avez la dégaine d’un burger de Mc Do.

CAPRICORNE
Amour : Faut aller sur Google Trad pour vous comprendre…
Gloire : Les Capricornes ne respirent pas l’intelligence, mais que voulez-vous ?
Beauté : Vous êtes aussi délicieux/ se que des macaronis au fromage.

VERSEAU
Amour : « Aimer, c’est sauter d’une falaise sans parachute en espérant que Dieu existe » (Victor Hugo)
Gloire : « Si t’es embêtée par tonton, mets-lui un coup dans les roustons » (Gandhi)
Beauté : « L’homme-tronc plie, mais ne rompt pas » (De La Fontaine)

POISSON
Amour : « Raccroche en premier ! », « Non, toi », « Non, toi allez »… OUAH, mais taisez- vous.
Gloire : Avec votre humour de beauf, contentez-vous de faire tourner les serviettes.
Beauté : Miam, vous êtes aussi cubique qu’un cube.

Retrouvez notre numéro spécial jeux pour les vacances

Et voilà le dernier numéro de la saison. Tmv revient le 30 août. En attendant, vous pouvez retrouver notre numéro spécial jeux.

TMV_37_2017-07-12_P01-1-1-001

ENCORE UNE SAISON QUI SE TERMINE POUR TMV !

Voilà donc le numéro spécial été avant d’entamer les vacances. Cette fois-ci, nous avons voulu changer et vous proposer un spécial jeux. Car quoi de mieux, pour ces vacances, que d’emporter son petit tmv et s’essayer aux mots croisés, mêlés, énigmes, labyrinthes et autres quiz, le tout en rapport avec notre jolie Touraine ? Vous avez donc de quoi faire et vous creuser la tête. Vous n’avez besoin que d’un crayon ou d’un stylo !

Nous, en attendant, on prend un peu de repos, histoire de revenir plus en forme que jamais à la rentrée. On essayera parfois de vous faire quelques petits coucous sur Facebook (mais attention, il faut aussi déconnecter). Par ailleurs, et une fois de plus, on aimerait vous remercier d’être toujours présents et fidèles. Merci aussi d’être de plus en plus nombreuses et nombreux à nous suivre sur les réseaux sociaux. C’est une jolie récompense pour « le p’tit hebdo du mercredi » et, surtout, cela nous fait énormément plaisir. On vous souhaite donc un très bel été et d’excellentes vacances.

# Bisou, cœur, licorne et paillettes

LE PROCHAIN NUMÉRO DE TMV PARAÎTRA LE MERCREDI 30 AOÛT !

La Communauté : le retour de Vinterberg

Thomas Vinterberg, réalisateur de Festen, est de retour avec La Communauté.

la communauté

« Le meilleur film de Vinterberg depuis Festen », clame fièrement l’affiche de La Communauté. Festen, en 1998, imposait le cinéaste danois en golden boy. Après diverses réalisations (La Chasse) et une parenthèse anglo-saxonne (Loin de la foule déchaînée), Thomas Vinterberg est retourné dans son pays natal pour s’inspirer de sa propre expérience lorsqu’il était jeune : vivre dans une communauté.

Ainsi, le film de Vinterberg débute comme une comédie légère. Nous sommes au Danemark, dans les années 1970 (la nudité n’est pas un souci et on clope à tout va…). Erik, prof d’architecture, et son épouse Anna, journaliste, s’installent avec leur fille dans une grande maison, où ils vivront avec amis et connaissances, en communauté.
Le ton est léger (la scène du recrutement, la danse autour d’un escabeau en guise de sapin de Noël…), la photographie surannée. Vinterberg s’amuse à nous transporter dans l’ambiance insouciante des 70s. On éprouve vite de l’empathie pour cette joyeuse bande. Le réalisateur dessine sa galerie de personnages : l’ami fidèle, la fille à la sexualité épanouie, l’immigré dépressif…

Puis l’heure passe. Des fissures apparaissent. Vinterberg commençait à tourner en rond. Il bifurque d’un coup vers le drame social. Car le mari – et chef de la maison – a une maîtresse. Emma. Une étudiante, clone parfait de sa femme, en plus jeune. Les questions naissent : quel est le poids d’une communauté sur un individu ? Que faire lorsqu’un grain de sable grippe la machine d’une vie en groupe ?
Dans cette implosion, Vinterberg brosse alors le portrait touchant d’une épouse trompée, d’une femme brisée (Trine Dyrholm, remarquable). Si l’on regrettera toutefois que La Communauté souffre d’enjeux relativement maigres et d’un manque d’imprévus, l’excellence du casting et la puissance des dialogues permettent d’en faire un film fort et brut.

Aurélien Germain

> Comédie dramatique, de Thomas Vinterberg (Danemark). Durée : 1 h 51. Avec Trine Dyrholm, Ulrich Thomsen…
> NOTE : 3/5 

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=UjaPogjw5rA[/youtube]

TOP4 : American Horror Story

Cette semaine, American Horror Story revient pour sa saison 6. Voilà quatre bonnes raisons d’aimer cette série pas comme les autres…

UN GÉNÉRIQUE FLIPPANT

Glaçant et simpliste : le générique d’AHS (pour les intimes) est protéiforme et se renouvelle à chaque saison. Mais il reste glauque au possible, étou¤ant, claustro et annonce la couleur de la série : c’est-à- dire noire.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=rIELFflZvqQ[/youtube]

HORREUR ET LONGUE DURÉE

Les films d’horreur et d’épouvante, c’est cool. Mais c’est court. Avec AHS, chaque épisode flirte avec les 45 minutes, voire plus. Multipliez par le nombre d’épisodes (une douzaine en général) : c’est long, donc c’est bon.

PAUSE_ECRANS_TOP2

ALORS ON OSE

La série ose tout, notamment dans sa mise en scène. C’est filmé à la perfection, certains plans sont renversants. C’est à la fois grandiloquent, pompeux et fou. En plus, à chaque saison, c’est nouveau thème assuré. Zéro ennui.

PAUSE_ECRANS_TOP3

UN CASTING QUI TUE

La distribution fait constamment baver. Le génial Evan Peters, la cultissime Jessica Lange ou encore le psychopathe Finn Wittrock. Des «Ÿgueules », sans compter les freaks, et, toujours, un casting façon Kinder surprise.

PAUSE_ECRANS_TOP4

Tmv part en vacances : retrouvez notre spécial été

Ça y’est, c’est l’heure des vacances pour tmv ! Avant notre retour le 31 août, vous pouvez profiter de notre numéro spécial été.

Et hop ! Voilà le dernier numéro de la saison. Si les plus chanceux(ses) quitteront la région pour aller se dorer la pilule aux Seychelles (bah quoi, on peut rêver), les autres qui resteront à Tours et dans le coin ne seront pas seul(e)s : tmv a concocté pour vous un numéro spécial, avec une centaine de bonnes raisons de rester en Touraine et aux alentours (à retrouver aussi en téléchargement ICI). Comme ça, en cas d’ennui cet été, vous aurez ce petit tmv sous le coude, avec des idées de sorties à la pelle. Nous, en attendant, on prend un repos bien mérité après cette saison qui aura vu naître la nouvelle formule de tmv.

D’ici la fin des congés, on fera quelques passages-éclair sur les réseaux sociaux (mais pas trop non plus, parce qu’il faut savoir déconnecter un peu tout de même !). Histoire de faire un coucou et des bisous. Car vous êtes de plus en plus nombreux, année après année. Et ça, ça nous file un sourire monumental.

Merci à vous et bel été ! On se revoit le 31 août pour de nouvelles aventures.

La rédaction

UNE

Culture, tendances et web #15

Cette semaine, on a nettoyé nos esgourdes avec les thrasheurs tourangeaux de Verbal Razors, lu une BD super drôle sur les Poilus (je vous jure) et on vous rappelle que pendant qu’on rigole, ailleurs, un cinéaste se farcit des coups de fouet et de la prison en raison d’un simple film.

LE CD
VERBAL RAZORS – MISLEADING INNOCENCE
Les vrais se rappelleront du bazar qu’avaient fichu les Verbal Razors lors de leur passage à Aucard, en 2015 (perso, on en a perdu nos chaussures et peut-être même un slip !). Pour se remettre dans l’ambiance, rien de tel que s’enfiler la galette de nos Tourangeaux préférés. Leur nouvel album se fait sans chichis : pied au plancher, amplis à fond pour un thrash/crossover dégoulinant. Mixés à la perfection, avec un son à faire péter les plombages de mamie, ces 10 titres incisifs transpirent le punk, torpillent les tympans à coup de riffs faisant parfois penser aux vieux Metallica (le titre éponyme, une claque) ou encore à Exodus et D.R.I. Un maxi coup de boule, un album de folie. Jouissif.
A.G.
> facebook.com/VerbalRazors

LA BD
LES POILUS FRISENT LE BURN-OUT
Il fallait bien un Guillaume Bouzard pour nous faire sourire avec cette boucherie sans nom en plein commémoration de la Bataille de Verdun. Alors avec ce tome 1, le grand Guillaume envoie un humour tout en retenue, très fin et mesuré. Car parler de cette sale Guerre avec humanité entre les rats, la dysenterie, la faim et la peur, demande un peu de subtilité. Alors oui on rit, même franchement, mais jaune face à la lâcheté des officiers ou on sourit devant la débrouillardise de ces soldats à l’imagination débordante devant l’adversité. Bref l’humour, érigé comme arme de destruction massive, fait de ces Poilus un excellent contrepoint à ce qui fut une apocalypse et un sommet de la bêtise humaine.
Hervé Bourit

SUR FACEBOOK
DES PUBS DANS VOS DISCUSSIONS ?
Le blog TechCrunch a dévoilé un document qui risque de vous faire grimacer… Il explique que Facebook a pour projet d’envoyer des publicités dans vos conversations sur Messenger. Les annonceurs pourront donc balancer pub sur pub en pleine discussion, à condition que vous ayez déjà communiqué avec eux sur le réseau auparavant. Le réseau social a, lui, répondu : « Nous ne commentons aucune rumeur ou spéculation. »

SUR LE PETIT ÉCRAN
SARAH MICHELLE GELLAR : LE RETOUR
Vous vous souvenez de Sexe Intentions ? Eh bien 17 ans après le premier volet, l’actrice Sarah Michelle Gellar sera de retour dans le rôle de Kathryn Merteuil. À 38 ans, l’ex-héroïne de Buffy a accepté de rejoindre le casting de la série du même nom et l’a annoncé sur son compte Instagram (notre photo), amassant au passage 27 000 likes le premier jour. L’histoire de la série se déroulera 15 ans après le film de Roger Kumblr. Le réalisateur sera d’ailleurs aux manettes de l’adaptation, ainsi que Neal Moritz, le producteur exécutif. Elle sera diffusée sur NBC.
A.G.

LE DVD
HOTEL TRANSYLVANIE 2
Et si le deuxième volet d’Hotel Transylvanie méritait une seconde chance ? C’est vrai, ça. Dotée de formidables graphismes, cette suite avait beau présenter une galerie de personnages complètement tordants, elle n’en restait pas mois en-deçà du premier opus. Trop facile, trop plat, le récit n’accrochait guère. La sortie du film en DVD devrait offrir une nouvelle lecture. D’autant que l’objet, édité dans de nombreuses versions (3D, blu-ray, steelbook…), se voit grossi de chouettes suppléments : commentaires audio, clip musical, bonus pour apprendre à dessiner les personnages, etc.
A.G.

223

Le nombre de coups de fouets que doit recevoir le cinéaste iranien Keywan Karimi. Le gouvernement l’accuse de propagande en raison de son film sur les graffitis en Iran (et d’une scène de baiser). Sa peine de prison a été abaissée de six à un an ferme.

Culture, tendance et web #8

Nos trouvailles de la semaine : le premier album de Jain, celui de Bony king, mais aussi Guitar hero live côté jeu vidéo, et un petit mot d’Indiana Jones qui devrait faire plaisir…

PAUSE_JEUVIDEOLE JEU VIDEO
GUITAR HERO LIVE
Si tu penses que jouer de la musique sur une guitare en plastique est le sommet de la branchitude, alors Guitar Hero Live est fait pour toi ! Lancée en 2006, la saga d’Activision nous revient plus en forme que jamais après cinq longues années d’absence. Au programme des réjouissances, une vue à la première personne pour jouer devant un vrai public, une guitare newlook avec six frettes pour un rendu plus réaliste… Bref, tout ce qu’il faut pour réveiller le guitariste de légende qui sommeille en toi.
> Activision, + 12 ans, PS3, PS4, Wii U, Xbox 360, Xbox One, 100 € avec la guitare
L. Soon

LES CD
BONY KING – WILD FLOWERS Image10
Qu’il est agréable de découvrir ce nouvel album de Bony King (Bram Vanparys de son vrai nom). Wild Flowers se situe entre country et folk. Il respire. Transpire l’Americana dans ce qu’elle a de plus noble. Véritable voyage à travers les grands espaces nordaméricains, le disque du Gantois évoque tour à tour les grands songwriters comme Bob Dylan, Neil Young et Leonard Cohen. La voix douce de Bony King transporte et envoûte. Ses histoires nous caressent, nous bercent. Décidément, la Belgique surprendra toujours.
A.G.

PAUSE_ECRANS_CD2JAIN – ZANAKA
Après avoir squatté les ondes radio suite à la sortie de son EP Hope, la jolie Jain saute dans le grand bain avec son premier album, Zanaka. Mais passé le titre d’ouverture, Come, véritable hit youtubesque (attention, ça reste en tête !), que reste-t-il ? Jain sert un immense melting-pot d’influences diverses et variées : du reggae, à l’afro-beat, en passant par l’electro, la pop et le dub, Zanaka est un patchwork sonore emballé avec classe par la jeune chanteuse qui semble décidément maîtriser le groove à la perfection. Pistes de voix mélangées, dédoublées, croisées, Jain hypnotise. Inspiré, original et audacieux !
A.G.

TENDANCE WEB 
TUMBLR EN MESSAGERIE
C’est fait : le célèbre site de partage de photos fixes et animées, Tumblr, vient de lancer son service de messagerie instantanée. Disponible sur iOS, Android et sur le web, cette application s’est mise en route sur le mode viral : au départ, seuls 1 500 utilisateurs en disposaient. Pour propager la nouvelle fonction, ils devaient envoyer des messages à d’autres utilisateurs de Tumblr. Ça a marché.

PAUSE_ECRANS_BDLA BD
GAZOLINE
Quelle bonne idée des éditions Les Requins Marteaux de sortir enfin l’intégrale de la Gazoline de Jano. Un vrai bonheur de retrouver l’album original La Planète Rouge, primé au Festival d’Angoulême, agrémenté de planches inédites. Car cet auteur sensible et attachant avait pondu une héroïne n’ayant pas froid aux yeux (et ailleurs !), évoluant dans une parodie de SF complètement déjantée et franchement drôle. Le papa de Kébra se livrait là à un exercice inhabituel pour ce rocker au coeur tendre. Sa SF à lui est un carnage d’humour et de situations ubuesques qui en font un vrai régal. Hervé Bourit

 LA VIDÉO
Une petite dose d’adrénaline ? James Kingston, habitué des ascensions à risque, a cette fois escaladé la Tour Eiffel, sans harnais de protection. Le jeune homme, âgé de 25 ans, a bien sûr filmé sa prouesse sur la Dame de fer. Un petit souvenir, puisqu’il a ensuite passé 6 h en garde à vue.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=mdHD8ZCIC_M[/youtube]

LE DVDPAUSE_ECRANS_DVD
LE HOBBIT : LA BATAILLE DES 5 ARMÉES
Quasiment immanquable pour les fans, le dernier épisode du Hobbit voit enfin sa version longue posée sur support DVD. Le film épique et majestueux de Peter Jackson se voit donc agrémenté de près de vingt minutes supplémentaires. À savoir que, suivant l’édition DVD ou Blu-ray, le spectateur aura droit à des bonus comme les commentaires audio du réalisateur et de Philippa Boyens (en version originale sous-titrée), mais aussi des annexes en plusieurs parties et une copie digitale ultra-violet.
A.G.

900 000

Le nombre de spectateurs qui se sont rués dans les 900 salles hexagonales pour voir le nouveau James Bond, le jour de sa sortie. Un chiffre qui explose le record du box-office premier jour en France, jusqu’ici détenu par Spider Man 3 et Taxi 2.

Capture

La Grosse Tour : de retour !

La Grosse Tour is back ! Tmv a donc fait un petit tour à deux pas de la Place Plum’ pour se régaler.

La grosse tour

Retour aux sources pour Patricia Enjary ? Véritable figure du quartier, patronne de resto au débit ultra-rapide, cette hyperactive à la pêche légendaire a rouvert son établissement dans le vieux Tours… vingt-cinq ans après ! La Grosse Tour n’a pas changé d’adresse : les portes sont toujours ouvertes à deux pas de la Place Plum’. En entrant, la déco saute aux yeux : tendance, à la touche art contemporain. Normal, le décor est nourri des oeuvres de l’artiste Dominique Spiessert !

L’assiette arrive après un service rapide : dès la première bouchée, il y a un arrière-goût délicieux dans notre purée. Des saveurs de pommes parsèment en effet le plat. « Arnaud adore rajouter une pointe d’exotisme », souligne Patricia. « J’ai vécu plusieurs années en Asie », justifie le chef, abordable et très sympathique. La viande, agrémentée de ses champignons, est toute tendre, la sauce épaisse comme il faut et la salade croquante qui l’accompagne a été rehaussée par une touche de moutarde. Parfait pour un plat du jour. Mais on aurait pu se faire plaisir avec un curry vert de crevettes, des mini-nems de boudin noir ou encore un dos de lieu noir.

Image14La carte est amenée à changer constamment. Il ne faut pas lasser le client. La Grosse Tour travaille ne propose que des produits frais et se fournit chez des producteurs du coin ou des maisons de la région côté vins. La sélection viticole est d’ailleurs judicieuse, notamment pour les vins rouges. Petit bonus ? Une cave au sous-sol que le chef Arnaud jubile à l’idée de nous montrer : spacieuse, tamisée, modernisée, elle est disponible à la location ou pour les réservations lors d’occasions spéciales. La Grosse Tour est de retour. Et en force !

Aurélien Germain

> 14 rue de la Grosse-Tour. Réservations conseillées au 09 80 66 90 65. Fermé les dimanches et lundis. Comptez 10,90 € pour le plat du jour. Menus entre 20 € et 27 €.
LEUR FACEBOOK, c’est par ici !