A Tours, Balzac fait son casting !

C’est un casting pas comme les autres. L’idée, c’est de devenir l’incarnation contemporaine d’un des personnages de la Comédie humaine de Balzac. Et, accessoirement, d’avoir une statue de soi, de façon définitive, dans le jardin de la préfecture.

COMMENT ÇA MARCHE

Si vous vous sentez des affinités avec un des personnages décrits ici, envoyez avant le 17 mars minuit, un mail pour vous présenter, accompagné d’une photo en pied à l’adresse suivante : milhebalzac@gmail.com L’artiste Nicolas Milhé choisira trois personnes par profil (soit quinze en tout).

Le casting final de sélection des cinq personnages aura lieu le 23 mars à la mairie de Tours. Ensuite, l’artiste réalisera un scan de chaque personnage en habits contemporains pour fabriquer les sculptures en bronze.

NEWS_DESSIN

LE PÈRE GORIOT
— C’est un homme riche mais, pour lui, la vraie richesse, ce sont ses deux filles Anastasie de Restaud et Delphine de Nucingen. Capricieuses et égocentrées, elles ne lui rendent pas l’amour et encore moins l’attention qu’il leur porte. Il leur donne tant qu’il finit ruiné, dépensant même ses derniers sous pour offrir une robe à Anastasie. Ce sont Bianchon et Rastignac, les deux étudiants, qui paieront ses obsèques.
Caractère : Paternel, bon et généreux.
Profil : homme âgé de taille moyenne. Carrure imposante et léger embonpoint.

EUGÈNE DE RASTIGNAC
— Ce personnage est sans doute l’un de ceux que l’on croise le plus souvent dans la Comédie humaine. Il est originaire d’Angoulême et il « monte » à Paris pour y poursuivre des études de droit. Mais son but est bien de s’élever dans l’échelle sociale. Et, pour cela, tout est permis : séduire des femmes pour s’assurer la protection de leur mari, louvoyer parmi les puissants, trahir… Mais la plume de Balzac nous le prouvera : le pouvoir et les honneurs, ça ne remplit pas l’âme d’un homme. Ah mais non…
Caractère : Ambitieux et arriviste
Profil : Visage assez fin, silhouette dynamique, élancée, allure soignée.

Attention, Balzac is watching you !
Attention, Balzac is watching you !

MADEMOISELLE SOPHIE GAMARD
— Dans le Curé de Tours, Mademoiselle Sophie Gamard, propriétaire, incarne le prototype de la vieille fille. C’est-àdire, la femme de 40 ans, qui n’a encore ni mari ni enfants. Le personnage illustre une loi énoncée par Balzac : « Les vieilles filles deviennent âpres et chagrines, parce qu’un être qui a manqué sa vocation est malheureux. »
Caractère : Femme acariâtre, sèche.
Profil : assez mince, longiligne.

HENRIETTE DE MORTSAUF
— « Une femme vertueuse par goût », c’est ainsi que Balzac définissait l’héroïne du Lys dans la vallée. Vertueuse, mais aussi mal mariée à 17 ans au comte de Mortsauf, un personnage bien peu sympathique, Henriette ne vit que par et pour ses deux enfants. Quand la tentation de l’adultère se fait jour (ce qui était à prévoir, vu le pédigrée de l’époux), en la personne du jeune Félix, c’est par la religion qu’elle parvient à conserver sa vertu. Amoureuse de son galant, elle ne lui cédera pas mais l’aidera dans sa carrière. Félix se consolera dans les bras de Lady Dudley et Henriette en mourra de chagrin. Voilà, voilà…
Caractère : Douceur, élégance, grâce.
Profil : Allure souple, juvénile, taille moyenne à grande.

L’ABBÉ BIROTTEAU
— C’est le vicaire de la Cathédrale Saint-Gatien, à Tours. En 1817, il devient directeur de conscience de Madame de Mortsauf et, quelques années plus tard, il s’installe dans un appartement dans l’immeuble de Mademoiselle Gamard. Il est bon, jusqu’à la bêtise, instruit mais de peu d’esprit.
Caractère : naïf, résigné, innocent.
Profil : Petite taille, rondeurs, corpulence.

Manhattan Stories : tranches de vies à New York

Après avoir écumé les festivals de cinéma indépendant, Manhattan Stories arrive sur les écrans français. Un film choral prenant place dans les quartiers de Big Apple.

manhattan stories

Une journée à New York. Cinq histoires distinctes mais qui se chevauchent plus ou moins. Un film choral à la photographie automnale… Le second long-métrage de Dustin Guy Defa a tout pour plaire en festival. Archétype du ciné US indépendant, Manhattan Stories (Person to person, en VO) a effectivement écumé les Sundance et autres South by Southwest l’an dernier.
Débarquant seulement maintenant sur les écrans français, laissera-t-il chez nous un souvenir impérissable alors qu’il n’a pas franchement marqué les esprits outre-Atlantique ?

Sur le papier, Manhattan Stories organise donc sa narration autour de différentes histoires. Il y a par exemple ce fan de vinyles collectors, obsédé par un disque rare. Mais aussi Wendy, étudiante un peu paumée à la recherche de sa sexualité ou encore Claire, apprentie-journaliste accompagnant Phil, fait-diversier fana de metal…
Centré sur l’humain, les relations et la notion de recherche, Manhattan Stories déroule son récit (trop) doucement, avec un côté authentique rappelant le cinéma new yorkais de Woody Allen. Le film de Defa a cet aspect anodin et ordinaire, attachant mais interchangeable.

Magnifiée par sa photographie (tourné en 16 mm, le rendu est chaud et délicieusement vintage), cette chronique « urbaine » empile les histoires courtes comme un recueil de nouvelles, une mosaïque sympathique mais peu marquante. S’il a le mérite d’avoir réduit son oeuvre au minimum (à peine 1 h 30 au compteur), Manhattan Stories, bien trop anodin, a tout de même du mal à accrocher le spectateur.
L’expérience cinématographique est limitée, l’écriture est trop impersonnelle.

Loin d’être désagréable, mais pas assez enthousiasmant et mémorable pour marquer les esprits : vite vu, vite oublié.

> Comédie dramatique, de Dustin Guy Defa (USA). Durée : 1 h 25. Avec Michael Cera, Abbi Jacobson, Tavi Gevinson…
> NOTE : 2,5/5 

Next week : l’actu du 15 au 20 février 2017

Fin du monde (ou pas), casting mademoiselle Centre ou encore Nuit du court-métrage, télévision et relations internationales : voilà ce qui va se passer côté actu, la semaine prochaine !

MERCREDI

INTERNATIONAL. C’est le 15 février que le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, devrait être reçu par Donald Trump à la Maison Blanche, comme l’a annoncé le porteparole de la présidence américaine. Netanyahu avait déjà fait savoir qu’il demanderait à Trump de rétablir les sanctions imposées à l’Iran pour son programme nucléaire.

TOURS. Et de vingt-et-une éditions pour la Nuit du Court-métrage. Cette sélection spéciale de films courts sera projetée le 15 février et sera axée sur le thème de la folie douce. « La folle soirée », comme il est indiqué sur les affiches de l’événement, se déroulera salle Thélème à Tours. L’ensemble des bénéfices récoltés sera reversé à l’association Magie à l’hôpital qui réalise les rêves d’enfants hospitalisés.
> À 20 h 45. Tarif : 7,50 € en pré-réservation ou 9 € sur place selon disponibilité. Buffet et popcorn inclus et offerts. Infos sur facebook.com/ nuit.ducourtmetrage

JEUDI

NEWS_NEXTWEEK_ASTEROIDE
FIN DU MONDE. Oui, c’est un mot-clé qui fait peur. Et c’est ce qu’a prédit un scientifique russe, le Dr Dyomin Damir Zakharovich, en affirmant qu’un astéroïde découvert l’automne dernier allait percuter la Terre… pile le 16 février, dites donc ! Mais avant de vous barricader dans votre cave, insulter une dernière fois votre patron ou aller voir Sylvain Durif – alias le Grand Christ cosmique – rassurez-vous : les données fournies par la Nasa ont contredit cette thèse. 2016 WF9, le fameux astéroïde, devrait effectivement se rapprocher de la Terre, mais le 25 février et à une distance de 51 millions de kilomètres. Ouf.

SAMEDI

Télévision. Le télécrochet The Voice reviendra le 18 février pour sa nouvelle saison. Matt Pokora intègre le jury et le « vol de talent permanent » durant les battles fait désormais partie de la règle du jeu. Les « coachs » pourront donc « voler » les « talents » de leurs « camarades » autant de fois qu’ils le souhaitent. Et ça en fait des guillemets, tout ça…

DIMANCHE

NEWS_NEXTWEEK_MISS
CASTING. Le 19 février se déroulera un casting pour participer à Mademoiselle Centre 2017. Les intéressées pourront donc filer au LaserMaxx de Tours-Nord (avenue du Danemark), après s’être inscrites. Pour cela, il suffit d’aller sur facebook.com/MelleCentre et d’envoyer un petit message privé pour tout ce qui concerne les dossiers d’inscription. À noter que pour candidater, il faut avoir entre 16 et 18 ans au plus tard au mois de mars 2017, être de nationalité française et résider en région Centre.

Casting pour comédie musicale

Le projet Requiem for a darkness est lancé à Tours. Pour cette comédie musicale, son créateur vient de mettre en place un casting. A vos CV !

Requiem for a darkness : le nom vous dit quelque chose ? C’est le nouveau bébé du designer sonore et compositeur tourangeau Nicola Tenz. « Un concept inédit de comédie musicale animée alliant le dessin- animé et le show live ayant pour iconographie le cartoon. » Le tout, adapté du roman Dracula de Bram Stoker. Rien que ça.

n projet très ambitieux donc (il suffit de voir les idées de costume !), qui verrait ses acteurs évoluer sur scène, avec des décors fixes dessinés projetés en toile de fond, et d’autres séquences où les comédiens joueraient, chanteraient et danseraient en direct. Mais pour cela, Nicola Tenz – par ailleurs responsable du studio Mitaka – a besoin de monde. Il vient de lancer un casting.

Sont recherchés des artistes régionaux, des chanteurs et chanteuses qui viendront participer à cette comédie musicale. L’annonce précise bien que le chant et l’acting sont obligatoires. Les intéressé(e)s peuvent dès à présent envoyer leur CV et une démo audio à studiomitaka@hotmail.com

> Infos sur facebook.com/studiomitaka ou au 06 83 03 15 03.

TOP4 : American Horror Story

Cette semaine, American Horror Story revient pour sa saison 6. Voilà quatre bonnes raisons d’aimer cette série pas comme les autres…

UN GÉNÉRIQUE FLIPPANT

Glaçant et simpliste : le générique d’AHS (pour les intimes) est protéiforme et se renouvelle à chaque saison. Mais il reste glauque au possible, étou¤ant, claustro et annonce la couleur de la série : c’est-à- dire noire.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=rIELFflZvqQ[/youtube]

HORREUR ET LONGUE DURÉE

Les films d’horreur et d’épouvante, c’est cool. Mais c’est court. Avec AHS, chaque épisode flirte avec les 45 minutes, voire plus. Multipliez par le nombre d’épisodes (une douzaine en général) : c’est long, donc c’est bon.

PAUSE_ECRANS_TOP2

ALORS ON OSE

La série ose tout, notamment dans sa mise en scène. C’est filmé à la perfection, certains plans sont renversants. C’est à la fois grandiloquent, pompeux et fou. En plus, à chaque saison, c’est nouveau thème assuré. Zéro ennui.

PAUSE_ECRANS_TOP3

UN CASTING QUI TUE

La distribution fait constamment baver. Le génial Evan Peters, la cultissime Jessica Lange ou encore le psychopathe Finn Wittrock. Des «Ÿgueules », sans compter les freaks, et, toujours, un casting façon Kinder surprise.

PAUSE_ECRANS_TOP4

Culture, tendances & web #21

On a écumé le monde du web, des séries, mais aussi de la culture pour vous dégoter quelques jolies trouvailles à écouter, voir, lire, histoire de vous régaler.

Image7LA BD
Ô VOUS FRÈRES HUMAINS
Avec cette adaptation du magnifique roman d’Albert Cohen, LUZ vient de franchir un pas de géant. Ceux qui ne l’imaginaient qu’en caricaturiste vont tomber de leur chaise à la lecture de l’incroyable travail qu’il a fourni pour cette oeuvre humaniste sur la perte de l’innocence. À travers les yeux d’un enfant juif de 10 ans qui rencontre la haine, la haine des autres, l’auteur tourangeau livre un travail de mise en perspective éblouissant avec un talent de graphiste insoupçonné. Ses mises en perspective incroyables confèrent à ce livre une puissance fantastique. On utilise ici rarement le mot chef d’oeuvre mais à la lecture de cet ouvrage on s’y autorisera. Et plutôt deux fois qu’une !
Hervé Bourit

LES CDs

MODERAT – III Image5
Dans le monde (de moins en moins intimiste) de l’electro, les noms de Modeselektor et d’Apparat sont synonymes de qualité. Alors, quand il s’allient, les trois Berlinois laissent présager saveurs, délices et subtilités. Le dernier EP, III, est un bébé dont ils ont accouché dans la douleur, entre souci de se renouveler, de sortir l’EP rapidement et de répondre à l’attente (pressante) du public. Les artistes ont relevé le défi avec brio, performant peut-être le meilleur des trois albums composés ensemble. À écouter en boucle, en CD ou vinyle.
J. M.

Image6MOODYMANN – DJ-KICKS
Après avoir confié les rênes de son 50e opus à l’excellent producteur allemand DJ Koze, le célèbre label berlinois K7! a continué sa moisson de talents Outre-Atlantique en donnant au célèbre DJ et producteur de la ville mythique de Détroit (berceau de la techno) Moodymann le soin de réaliser le premier DJ-Kicks de l’année 2016. Mêlant dans une ambiance intimiste des genres aussi différents que la soul de Cody Chestnutt, l’electro déstructurée de Flying Lotus, la deep house de Haze ou encore des ambiances hip-hop, jazz ou P-Funk, ce mix impeccable saura ravir aussi bien ceux qui aiment l’éclectisme musical que les amateurs plus pointus de musique électronique.
J-P. Kempf

THE WALKING DEAD
UN CASTING ET DARYL QUI RÂLE
Avis aux intéressé(e)s : la série The Walking Dead recherche des figurants zombies pour la prochaine saison. Vous devez être extrêmement mince, « avoir de grands yeux, un long cou mince et un petit nez » ! Quant à Norman Reedus (Daryl), il a poussé un petit coup de gueule pour défendre les showrunners, après le mécontentement des fans lors du dernier épisode : « C’est surprenant de constater à quel point les gens veulent voir du sang. Le but de ce final n’était pas de savoir qui meurt, notre série n’est pas Survivor Island ! »

Image11

INTERNET
AU SERVICE DE SA MAJESTÉ
5 300 € par mois. C’est le salaire que touchera le community manager de la Reine d’Angleterre. Le poste est à pourvoir, car la Maison royale ne veut pas être trop en retard sur la technologie et souhaite parfaire sa com’ sur Facebook et Twitter. Le grand élu, qui touchera donc 50 000 livres par an, devra notamment s’adresser aux 2,4 millions d’internautes abonnés au compte de la Reine.

JOEYSTARR VS GILLES VERDEZ
UN AMÉRICAIN HARCELÉ
Dommage collatéral pour cet Américain qui a eu le malheur, sur Twitter, d’avoir un nom ressemblant à celui de JoeyStarr. Après l’affaire de la gifle entre le rappeur et Gilles Verdez, de TPMP, le compte @joestarr187 a donc été enseveli sous des insultes en français. L’homme n’y a pas compris grand-chose et a tweeté « Apparemment, un Français nommé Joe Starr a fait quelque chose de mal et maintenant la twittosphère française me déteste ». Il a donc décidé de répondre à ses détracteurs dans un français approximatif, avec des perles comme : « J’aime rapper, bérets et gifler les femmes journalistes » ou « je suis JoeyStarr et mon film préféré est la fraternité du loup ». En attendant, certains twittos n’ont toujours pas compris et continuent d’insulter le faux JoeyStarr… Magique.

Image10LE DVD
SECTION ZÉRO
Le petit bébé tout nouveau tout chaud lancé sur Canal+ et signé Olivier Marchal voit déjà sa version DVD/Blu-ray débarquer. Cette série d’anticipation aux huit épisodes se pose en 2024, où le monde est aux mains de puissantes multinationales contre lesquelles s’opposent la Section Zéro et ses résistants. Brutalité et univers plein de crasse sont au programme, aidés par un casting regroupant Ola Rapace ou encore l’excellent Francis Renaud. Le seul regret ? Une édition un peu maigre, puisque Section Zéro propose zéro suppléments.
A.G.

Capture

La France a un incroyable talent : casting en Indre-et-Loire

La France a un incroyable talent va réaliser son casting ! L’équipe passera par l’Indre-et-Loire les 12 et 15 mai.

Allez, ne mentez pas : on sait que vous, oui vous, avez un incroyable talent. Alors réjouissez-vous : dans le cadre de sa tournée régionale, l’équipe de casting de l’émission La France a un incroyable talent (#LFAIT pour les intimes, graou), diffusée à la fin de l’année sur M6, passera par l’Indre-et-Loire les 12 et 15 mai. L’équipe se déplacera chez les Tourangeaux volontaires. Donc si vous savez marcher sur des clous en portant un mammouth sur le nez, ou si vous savez vous transformer en licorne (ce qui est un incroyable talent), n’hésitez pas !

En gros, ils viendront vous rencontrer à domicile après sélection de votre candidature. Les intéressé(e)s peuvent, dès à présent, se manifester auprès de l’équipe en présentant une vidéo ou en indiquant un lien internet.

Les premiers noms retenus seront convoqués fin août pour l’enregistrement de l’émission à Paris.

> Pour se faire connaître, les candidat(e)s peuvent d’ores et déjà contacter la société de production au 01 46 62 38 27, ou par mail en écrivant à eric.barbe@fremantlemedia.com. 
> Plus d’informations sur www.fremantlemedia.fr