Dimanche sans voitures à Tours : l’expérience de retour le mois prochain

Dimanche, il était interdit d’utiliser son véhicule dans le centre-ville. Objectif : place à la mobilité douce. L’expérience va se reproduire ces trois prochains mois.

Les faits

Pas de voitures dans le centre-ville de Tours ! C’était la réalité dimanche 25 août, où, à part ceux des résidents, aucun véhicule motorisé ne pouvait circuler dans le périmètre. Le but était d’inciter à la mobilité douce : vélo, trottinette, marche, etc. Les transports en commun étaient autorisés.

Le contexte

L’initiative a été lancée par le Collectif cycliste 37. Soutenue par la municipalité, elle s’inscrit dans le dispositif Envies de Loire, ce concours d’idées lancé dans la métropole auquel chacun pouvait participer. L’expérience devrait aussi s’inscrire dans le cadre du Plan Vélo qui est, lui, toutefois encore dans les cartons.

Les enjeux

Récemment, l’adjoint en charge de l’écologie urbaine Yves Massot déclarait dans les colonnes de la NR : « Cette mesure fait partie de 10 propositions que nous sommes en train de mettre en place pour lutter contre la pollution en ville. »
Bref, mieux respirer et offrir un centre-ville apaisé et plus silencieux. Le Collectif cycliste 37 a, quant à lui, souligné que cette journée devait servir de test pour démontrer qu’un centre-ville sans voitures est possible.

Le point de vue

Ce dimanche à vélo a finalement été très calme. En cause, notamment, une chaleur étouffante qui n’a pas forcément donné envie de se balader dehors. Mais nous avons pu constater que de nombreux Tourangeaux n’étaient pas au courant de l’initiative.
Idem du côté de la place Plumereau, où certains commerçants n’en avaient pas du tout entendu parler.

Ceci dit, il était étonnant et agréable d’arpenter des rues sans moteur qui tourne. Au début, certains avaient même du mal à traverser sans regarder ou s’éloigner des trottoirs. La majorité des habitant(e)s rencontrés étaient ravis de la démarche.
D’autres nous ont également confié y voir un « coup de comm’ » pour « faire plaisir aux écolos » à quelques mois des municipales.
Quant au maire Christophe Bouchet, il s’est réjoui de cette occasion de redécouvrir Tours « sous un nouveau jour ».


> Prochaines éditions du centre sans voitures : dimanches 29 septembre, 27 octobre et 24 novembre.

 

 

#WTF 40 : un maillot de bain au poil !

Allez, on se détend et on prend une petite dose d’info insolite et WTF de la semaine.

(Photo Beloved Shirts)
(Photo Beloved Shirts)

> Vous cherchez un joli maillot de bain des plus sexy pour cet été ? On pense avoir trouvé LE maillot. Sa particularité ? Le motif représente le corps d’un homme, assez poilu. Voire très poilu. On peut le trouver pour 44,95 dollars. Un peu cher pour se rajouter des poils et ressembler à un homme.

> Dans l’est de la Chine, un automobiliste est rentré à l’intérieur d’une supérette avec sa Smart, calmement, par les portes automatiques du magasin. Mais ce qui est le plus wtf de chez wtf c’est la réaction de l’employé. Ce dernier s’est approché du conducteur, a ensuite fait des courses pour lui, lui a ramené un sac, l’a encaissé et pour finir, l’a aidé à sortir du magasin en marche arrière. L’employé a expliqué aux médias par la suite, que le conducteur ne voulait pas sortir de sa voiture parce qu’il pleuvait dehors. Comme on dit, le client est roi.

> Y a pas que toi qui joues au Hand spinner. Y a Nonja aussi. Dans un zoo de Vienne, en Autriche, un orang-outan s’amuse avec cette toupie à la mode. C’est un employé qui lui a montré comment l’utiliser. Et apparemment, depuis, le singe ne le lâche plus.

> Vous avez sûrement vu la vidéo sur les réseaux sociaux… Une religieuse, sœur Fabienne, de 77 ans est allée voter pour le premier tour des législatives à Baugé dans le Maine-et-Loire… en hoverboard. Le pire c’est qu’elle se débrouille magnifiquement bien.

> Aux États-Unis, pendant que certains se lancent dans le yoga avec des chèvres qui se baladent comme dans une prairie autour d’eux, d’autres (7 % de la population) pensent que le lait chocolaté est produit par des vaches marrons. Mais où va le moooooonde ?

Philippine David

#WTF 9 : En slip, accroché à sa voiture par -17 °C

Cette semaine, le monde est toujours aussi fou. Entre un monsieur en slip qui tient à sa voiture et deux trafiquants pas franchement malins…

>Un Norvégien s’est fait réveiller par le bruit de sa voiture qu’un homme tentait de voler. Ni une, ni deux, le Chuck Norris local a bondi, en slip, sur le toit de sa voiture lancée à 90 km/h et s’y est accroché sur plusieurs kilomètres… alors qu’il faisait – 17°C. Il a réussi à briser le pare-brise et maîtriser le voleur. La police s’est dit « impressionnée ».

> Ne faites pas trop les malins à marcher dans les escalators ! Une étude menée dans une des stations les plus bondées de Londres a montré que moins on bougeait dans un escalator, plus on avançait vite !

> Andre Drummond, basketteur américain, vient de battre un record dans le championnat de NBA. Il a loupé 23 lancers-francs sur 36 tentatives. > Lynea Lattanzio est une chouette dame. Cette Californienne de 67 ans réside dans une propriété de 2 hectares avec pas moins de… 1 100 chats. Une femme qui a tout compris, donc, puisque les chats contrôleront un jour le monde.

> La drogue, c’est mal. Deux trafiquants qui transportaient 9 kg de marijuana se sont fait coffrer : les deux malins, complètement défoncés, avaient appelé la police, car ils pensaient être poursuivis… par la police.

Citiz : ça cale à Tours

L’année commence mal pour Citiz : le réseau d’autopartage doit supprimer une autre station à Tours et licencier un salarié.

citiz

La fin d’année 2015 a été compliquée pour Citiz, le réseau d’autopartage qui permet de louer à la carte un véhicule. Présent à Tours depuis 2012, Citiz connaît des difficultés malgré ses 250 abonnés, ce qui a conduit à une baisse du chiffre d’affaires de 15 000 €.

Résultat ? La suppression de la station de la Tranchée (quelques mois seulement après celle des Deux-Lions) et le licenciement économique du seul salarié de l’antenne tourangelle… Un coup dur, d’autant que l’accompagnement financier de Tour(s) plus cessera en 2016.
Mais Nicolas Guenro, directeur de la Scic Autopartage Tours-Centre (qui gère le réseau tourangeau) ne désespère pas. « Nous ne voulions pas arrêter ce service, alors que certains adhérents se sont séparés de leur véhicule parce que Citiz arrivait », a-t-il souligné. Donc place aux économies. Avec six stations et dix véhicules, Citiz retrouve désormais l’offre de ses débuts. « Nous devons faire le dos rond pour arriver à l’équilibre en 2016 », a précisé Nicolas Guenro. Un nouveau départ ?

> Infos sur tours.citiz.coop ou au 06 27 75 06 29.

Accident place Jean-Jaurès : reprise progressive du tramway

Violente collision, ce midi, entre le tramway et une voiture. Les deux voies sont bloquées au niveau de la place Jean-Jaurès.

Photo tmv
Photo tmv

Ce midi, un grave accident s’est produit à Tours, place Jean-Jaurès, entre une voiture et le tramway. La collision a été très violente.
Des dizaines de secours sont présents. Police, identification criminelle, samu, pompiers…
Le périmètre est bouclé. La circulation des tramways est toujours interrompue, à 13h30. Celle des bus passant par la place Jean-Jaurès est fortement perturbée. Il reste de nombreux curieux sur la place.
D’après certains témoins, la voiture aurait foncé délibérément sur le tramway. D’après la Nouvelle République, le conducteur de la voiture est décédé. Aucun voyageur n’aurait été blessé dans le tramway, son conducteur a d’ailleurs été pris en charge par les secours, très choqué.
MISE A JOUR 15 H 43 :
[nrm_embed]<blockquote class= »twitter-tweet » lang= »fr »><p>Info trafic Ligne Tram A : Retour progressif à la normale sur le réseau. <a href= »https://twitter.com/search?q=%23timp&amp;src=hash »>#timp</a></p>&mdash; Fil Bleu (@filbleu) <a href= »https://twitter.com/filbleu/statuses/454612475561148417″>April 11, 2014</a></blockquote> <script async src= »//platform.twitter.com/widgets.js » charset= »utf-8″></script>[/nrm_embed]
MISE A JOUR 14 h 30 :
Le site filbleu.fr indique :

« La ligne de tram est interrompue entre les stations Place Choiseul et Gare de Tours. Les stations Jean Jaurès, Nationale et Anatole France ne sont pas desservies.
Un bus de remplacement « Plan B » circule entre Place Choiseul et Gare de Tours. Il dessert les arrêts de bus Gare de Tours, Jean Jaurès (bd Béranger), Grand Marché, Victoire, Constantine (situé à l’angle de la rue des Tanneurs et de la rue Constantine) et Place Choiseul.
Reprise des itinéraires normaux des lignes 2 Tempo et 10 dans les deux sens. Attention, les arrêts de bus à Jean Jaurès sont effectués dans la voie de circulation générale. »

Les transports à Tours en chiffres

Combien de kilomètres sont parcourus en voiture, en transports en commun sur l’agglomération? Quels sont les principaux producteurs de gaz à effet de serre? Tous les chiffres des transports tourangeaux.

18 hectares, c’est la surface qu’occupent les voitures stationnées chaque nuit dans le centre-ville de Tours, c’est-à-dire quatre fois la surface du jardin des Prébendes.

33 %, des émanations de gaz à effet de serre sur l’agglomération tourangelle sont liées à l’usage de la voiture.

59 % des déplacements dans l’agglo se font en voiture pour 81 % des kilomètres parcourus. L’objectif 2030 est de passer à 24 % de déplacements en voiture, pour 44 % des km parcourus.

11 % des km parcourus dans l’agglomération le sont en transports collectifs. Le but est d’atteindre les 34 % en 2030.

Le nouveau bus Fil bleu en 2010. (Photo J.-F. Bignon)

Dans l’agglomération, une voiture roule, en moyenne, 16,1 km par jour, (une heure et neuf minutes de trajet).

Un habitant de la 2e couronne tourangelle émet 3 fois plus de gaz à effet de serre qu’un habitant du centre-ville.

 

Imaginons Tours en 2050 : une ville sans voiture ?

L’histoire des transports tourangeaux