Valentin Meunier : un DJ « happy » !

Valentin Meunier a gagné l’opportunité de monter sur la scène du Happy Festival, événement musical de la Happy Color, devant 5 000 personnes pour un set de 30 minutes. Rencontre avec ce DJ en herbe.

Valentin Meunier n’en est pas tout à fait à son premier essai. Âgé de 25 ans, ce jeune homme de Montbazon a déjà participé à quelques concours de DJ avant de tenter celui de l’événement Happy Color.

Même s’il court régulièrement pour se vider la tête, c’est bien pour se défouler derrière les platines de cette course familiale et colorée, qu’il a participé au tremplin organisé par tmv et l’UCPA (pas le centre de vacances… l’école de DJ de Poitiers).

« Je suis très content, j’ai un peu la pression maintenant car je n’ai jamais animé de set en public, mais je travaille en ce moment aux morceaux que je vais choisir, à leur enchaînement, pour que cela corresponde au public. Je vais aussi prendre quelques risques en proposant des choses moins connues et peut-être quelques-unes de mes créations », explique- t-il, un grand sourire aux lèvres.

Fan de la vibe hollandaise

Ce commercial de métier a en effet déjà mixé pour 1,8 million d’auditeurs mais jamais devant un vrai public. « En août dernier j’ai été sélectionné pour mixer en live sur Fun Radio, dans leurs studios à Paris, juste 15 minutes », résume-t-il.
Fan de musique, il s’est essayé plus jeune à la batterie et à la trompette, mais c’est seulement il y a trois ans qu’il s’est vraiment plongé dans le mixage et la production. « Je suis tombé sur une interview de Martin Garrix, un DJ hollandais, qui expliquait comment il créait sa musique sur son ordinateur, avec un logiciel de musique assistée par ordinateur ou MAO », raconte-t-il en sirotant son jus d’abricot.
Depuis, ce fêtard a nettement diminué ses sorties en boîte de nuit et s’est longuement instruit sur internet pour créer ses propres morceaux électro. Il y passe d’ailleurs tout son temps libre, même tard le soir, « je dors environ quatre heures par nuit », avoue-t-il.

Plus qu’enchaîner les tubes pour une soirée, ce que Valentin aime c’est créer ses propres musiques. « En partant de rien, j’ajoute sur mon logiciel différentes pistes pour chaque instrument et la voix, j’arrange chaque son et je règle le tout pour que ça soit harmonieux », décrit ce technicien. Dans sa chambre, plongé dans le noir avec des spots lumineux pour se mettre dans l’ambiance, il mixe des sons électro dont les « boom boom » donnent envie de danser.

Valentin est en effet un grand fan de « la vibe hollandaise », les DJ Lucas and Steeve, Mike Williams, Brooks mais aussi de Kugns, jeune prodige français. Il rêverait un jour de faire, lui aussi, le tour des grands festivals pour mixer ses créations. Il commencera le 19 mai, par le Happy Festival.

Tout savoir sur la Happy Color de Tours : c’est par ICI

 

Devenez DJ à la Happy Color !

Monter sur la scène du Happy Festival, le 19 mai devant 5 000 personnes pour un set de trente minutes ? C’est possible en participant au jeu concours/appel à talents tmv-UCPA.

AGENDA-PHOTO5-happy color

Happy Color, c’est quoi ?

Allô, non mais allô ! Happy Color, c’est la course la plus fun qu’il soit possible de courir dans la région. Pas trop fatigante puisque le parcours ne fait que 5 km et sans stress, puisqu’il n’y a pas de chrono à l’arrivée. Mais alors festive, très festive. À plusieurs endroits du parcours, vous vous faites recouvrir de poudre colorée (d’origine végétale, la poudre, comme les pigments). Bleu, vert, rouge, orange ! Vous allez vous transformer en véritable arc-en-ciel ambulant. Et le tout sous les encouragements de tout plein de groupes de musique. Que du fun, on vous dit !

53429957_1003152473217610_8755491571077480448_nÀ l’arrivée, un Happy Village

Il y a des stands avec des choses à manger et des tas de gens à rencontrer (on peut aussi se faire prendre en photo avec son beau tee-shirt bariolé). Mais aussi une scène électro-pop qui va prolonger la fête tout l’après-midi.

Un set, rien que pour vous

Si vous êtes sélectionné par le jury, vous aurez la chance de disposer de la scène pour 30 minutes. Un set rien que pour vous où vous pourrez faire s’enjailler les 5 000 coureurs de la Happy Color 2019. C’est qui le patron ?

C’est quoi l’UCPA ?

Non, ce n’est pas pour partir en vacances. Quoi que… L’UCPA, c’est une école de DJ ancrée dans le monde de la nuit depuis 2001. Elle dispose de deux sites, uniques en Europe, l’un à Lyon et l’autre sur la Technopole du Futuroscope. Les deux écoles dispensent la formation d’Animateur Musical et Scénique (AMS), un cursus de 18 mois, en alternance, gratuit et rémunéré. Renseignements : 05 16 01 00 70 ou ecole-des-dj.com

Comment participer ?

Envoyez une démo vidéo de 6 minutes, avant le 15 avril 2019 à happycolortours@nrco.fr
Les résultats seront communiqués le 19 avril.
Règlement du concours sur www.happycolortours.fr

La parité femmes-hommes dans l’art en chiffres

Parité et égalité hommes-femmes dans le monde de l’art ? On en est encore loin. La preuve en chiffres.

186

En millions de dollars, les revenus combinés des 10 actrices les mieux payées à Hollywood.

VERSUS

488,5

En millions de dollars, les mêmes revenus combinés, mais cette fois des 10 acteurs…

28,7 %

La représentation des rôles féminins dans les personnages principaux des films.

PORNO Capture

C’est le seul milieu où les femmes gagnent davantage que les hommes… alors qu’elles sont pour la plupart traitées comme des objets…

60 %

La part de femmes dans les écoles d’art.

Cinéma

Une femme réalisatrice est 42 % moins bien payée qu’un homme.

[nrm_embed]<iframe src= »https://giphy.com/embed/26ueYUlPAmUkTBAM8″ width= »480″ height= »330″ frameBorder= »0″ class= »giphy-embed » allowFullScreen></iframe><p><a href= »https://giphy.com/gifs/hulu-fox-new-girl-26ueYUlPAmUkTBAM8″>via GIPHY</a></p>[/nrm_embed]

43 %

Dans le monde de la BD, une femme sera 43 % moins bien payée qu’un homme.

2 %

La part de femmes ayant reçu le César de la meilleure réalisation.

5

Le nombre de femmes ayant obtenu l’Oscar dans la catégorie « meilleure réalisation »… en 91 ans d’existence.

Cate Blanchette

Présidente en 2018 du festival de Cannes, elle n’est que la 12e femme à avoir eu cet honneur en 71 ans.

[nrm_embed]<iframe src= »https://giphy.com/embed/21wFWKHHeLpEA » width= »480″ height= »247″ frameBorder= »0″ class= »giphy-embed » allowFullScreen></iframe><p><a href= »https://giphy.com/gifs/oscars-2014-cate-blanchette-21wFWKHHeLpEA »>via GIPHY</a></p>[/nrm_embed]

1987

L’année à laquelle le couple Holladay a créée le National Museum of women in the arts pour abriter une collection de 4 000 œuvres.

Hound Dog

Le célèbre single d’Elvis Presley en 1956 a d’abord été enregistré par… une femme, Big Mama Thornton, en 1953.

Capture1897

L’année qu’il aura fallu attendre pour que l’École des Beaux-Arts en France s’ouvre aux femmes et devienne mixte.

16 %

La part des œuvres créées par des femmes qui ont été acquises par le Fonds national d’art contemporain en 2013.

82

Le nombre de stars et femmes du 7e Art qui ont participé à une montée des marches historique et 100 % féminine, lors du Festival de Cannes 2018. Elles réclamaient l’égalité salariale dans le cinéma.

45

Le nombre de festivals de musique américains et européens qui se sont engagés à respecter la parité hommes-femmes dans leur programmation d’ici à 2022.

Zéro Capture

Aucune femme n’est présente dans le top 10 des DJ les mieux payés de la planète.

14,5 %

La proportion de concerts d’artistes féminines dans les dix festivals de musiques actuelles les plus fréquentés. Outre-Atlantique, le chiffre est sensiblement le même.

Sylvia Massy

Cette Américaine est l’une des productrices les plus cotées : elle a produit certains albums de Tool, System of a Down, Johnny Cash ou encore les Red Hot Chili Peppers.

Sources : Forbes, rapport annuel annenberg.usc.edu, Ouvrage « Judy, Lola, Sofia & moi », 20 minutes, Arts visuels en Région Centre AAAR, Le Monde, rapport du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, djfrenchy.com, Telerama. Pitchfork.

A State of mind : épopée hip-hop

A State of Mind (ASM) sera présent le 9 juillet à Terres du Son. Après un coup de fil avec l’Anglais, le DJ et très sympathique Fade, on vous en dit plus sur eux.

(Photo © Benjamin Eagle)
(Photo © Benjamin Eagle)

LE GROUPE

Un DJ- beatmaker, deux MC et trois cuivres, ASM fait du hip hop old school en mode seventies avec divers mélanges de reggae et de funk. À l’origine, ASM est un trio d’amis, fruit d’une rencontre dans une école allemande de trois enfants d’horizons diff˜érents : l’Anglais Fade (DJ), l’Allemand Funk. E. Poet (MC) et le Canadien Green T (MC). Depuis ASM a bien grandi et travaillé avec des pointures comme Wax Taylor, Deluxe et Chinese Man.

UNE BD D’ALBUM

Le dessinateur Monkey Eggs qui a réalisé l’ensemble de la cinématique des clips, inspirés des croquis des membres d’ASM, a également retranscrit une bande dessinée de 40 pages. Univers façon comics. Le texte correspond mot pour mot aux paroles de l’album. Elle est fournie avec le double vinyle dont l’intérieur représente une carte du royaume où se déroule l’intrigue de Shalim.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=qh3Rpv3vpBs[/youtube]

UN ALBUM ROMAN

Jade Amulet, le dernier album du groupe sorti en octobre 2015 est une perle rare qui fait du bien à l’univers du hip hop. Pas question de sortir les gros bras et de proclamer qu’on est le plus fort, Jade Amulet est une épopée, avec un son par chapitres. Le personnage central, Shalim, interprété par FP, a˜ronte diverses épreuves. Un récit atemporel à l’image de l’odyssée d’Ulysse, qui parle de haine, d’amour, de doutes nourri de nombreuses influences comme on les aime : Tarantino, Star Wars et pléthore de bandes originales de vieux westerns. Histoire de rajouter une couche, ASM a tout enregistré en analogique, façon samples des années 1970.

a-state-of-mindUNE TOURNÉE

En tournée dans toute l’Europe, ASM sera à Terres du son le 9 juillet (de 20 h 15 à 21 h 30) pour proposer un show en trois actes : des titres de leurs trois albums seront interprétés. C’est la deuxième fois qu’ils viennent à Tours, puisqu’ils étaient déjà présents l’année dernière à Aucard de Tours.

>> FESTIVAL TERRES DU SON : prog, infos et tarifs juste ici ! 

A la bibliothèque, un concert… silencieux !

Un concert silencieux à la bibilothèque… C’est possible ! La preuve, avec cette initiative de La Raffinerie musicale de Tours.

Alors ça, c’est une initiative qui va faire du bruit. La Raffinerie musicale, l’association des étudiants de l’IAE de Tours, organise un concert plutôt… spécial, dirons-nous. Des DJ joueront effectivement au sein de la bibliothèque universitaire. Du raffut, en perspective ? Eh bien pas tant que ça, l’originalité de la démarche résidant dans le fait que ce concert sera silencieux : « Le public sera muni de casques par transmission UHF (un bluetooth de meilleure qualité, NDLR) directement connectés aux platines des DJ », explique l’asso qui rappelle que « c’est une première en France ».

Bref, un événement atypique, afin d’aborder la musique électronique d’une façon différente. Pour ce concert silencieux, seront donc présents, aux platines, Arno Njoy, DJ Squirrel, A1ST et Avrell. À vos casques…

> Mardi 1er mars, à la bibliothèque universitaire des 2 Lions. De 13 h à 18 h.
> Entrée gratuite. Carte étudiant en caution pour le prêt du casque.
> Infos et contact sur facebook.com/laraffineriemusicale ou sur l’event Facebook ICI

Fête de la musique : Coups de coeur de la rédac (2)

Vous ne savez pas quoi choisir pour la Fête de la musique ? Les journalistes de Tmv donnent un choix purement subjectif : leurs petits coup de cœur ! Et aussi la playlist qui tourne sur leur platine en ce moment.

DOS_ELECTRO_PADAWIN
 
Nesta
Sa passion pour Bob Marley a conduit Nesta a revisiter ses chansons. Il ne s’est pas contenté de simples reprises, il les a travaillé en mode acoustique. Un résultat étonnant. Parfait pour redécouvrir les morceaux du roi du reggae. Ici, la reprise de Forever lovin’ Jah. Pour découvrir les autres facettes de Nesta, rendez-vous à la guinguette de Tours, à partir de 20h.
[youtube width= »400″ height= »25″]https://www.youtube.com/watch?v=6VUNohvyHuo[/youtube]
Olive MonCoin
Ils se classent dans la catégorie « chanson minimaliste ». Ecouter Olivier et Mr Seb permet d’entrer dans un univers. Celui de deux potes, trentenaires. Ils nous embarquent dans un voyage qui va de la paternité au coup de gueule politique. Chez eux, c’est le texte avant tout. A écouter à la guinguette de Tours, à partir de 20h.
[youtube width= »400″ height= »25″]https://www.youtube.com/watch?v=djjw3ToAIls[/youtube]
Padawin
Une claque. Peut-être le meilleur de la scène électro tourangelle. Bon, eux naviguent même jusqu’à Bruxelles. Avec un cortège d’instruments variés (batterie, trombone, violons, guitare électrique, claviers, batterie), ils explorent et mixent des sonorités inconnues. Avant le live à l’Arcades Institute (à partir de 23h), un extrait d’un précédent live chez les amateurs de moules-frites.
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=OCbUxHwTu_8[/youtube]
My Favourite Swing
Du jazz manouche mélangé avec des classiques du genre, ça fait un swing entraînant. My Favourite Swing oscille entre tous les registres de jazz pour créer des morceaux originaux. A écouter au calme, en costume, avec un petit verre de scotch. Le groupe sera au restaurant le Bac, à partir de 20h.
http://www.reverbnation.com/favouriteswing
Arno’joy
DJ connu dans toute la région Centre, Arno n’Joy régale par un son house qui ravit les puristes. Un long morceau pour vous préparer avant sa session place Plumereau.
https://soundcloud.com/arnonjoy
******
Playlist du moment
Demain c’est loin – IAM
La météo de Joël Collado
New Slaves – Kanye West
Holocene – Bon Iver
Ordinary Day – Biga* Ranx
Retrouvez la première partie des coups de coeur de la rédaction
G.V

BUZZ : Quand la musique est geek…

Bzzz bzzz fait le buzz. En plus de ça, Fête de la musique oblige, c’est un buzz spécial musique. On vous gâte, non ?

LA BIBLE DES GUITARISTES
C’est décidé, cet été vous comptez bien draguer sur la plage avec votre guitare mais, malheureusement, les trois p r emi è r e s notes de « Jeux interdits » que vous jouez péniblement ne suffiront pas. Pas de panique, GuitarToolkit est l’application qu’il vous faut. Plus de 2millions d’accords sont recensés, on y trouve également un accordeur chromatique. Encore plus fort, la fonction Chord permet d’identifier l’accord que vous êtes en train de jouer. L’application fonctionne également pour la basse, le banjo et l’ukulélé. 8,99€ sur iOS.
BUZZ_PAP_GUITAR
STUDIO DANS LA POCHE
Vous êtes du genre ultra créatif ? Dès que vous avez une idée de compo il faut que vous l’enregistriez sur le champ ? Ça tombe bien, plusieurs applis proposent d’avoir un véritable studio d’enregistrement dans la poche. La plus connue d’entre elles, c’est Garage Band. Une dizaine d’instruments virtuels sont disponibles pour donner vie à vos idées les plus géniales. On peut superposer jusqu’à 8 pistes simultanément en y ajoutant toutes sortes de réglages et d’effets. Un must pour les musiciens. 4,49€ sur iOS.
 
MIXER COMME UN VRAI DJ
Vous vous sentez une âme de David Guetta ? Vous rêvez de faire danser la foule sur des rythmes effrénés ? Penchez-vous du côté de ADJ Pro. Une application qui transforme votre smartphone ou votre tablette en une console de DJ complète. ADJ Pro récupère les fichiers musicaux et permet de nombreuses fonctionnalités : mixage, effets, synchronisation, tempos, jingles, battements, etc. Le tout parfaitement adapté pour un usage tactile. Le kit idéal pour créer des tubes et devenir le roi des dance-floors. 4,78€ sur Android.
BUZZ_PAP_DJ

HIP-HOP/REGGAE : Fête de la musique à Tours, le programme

Le hip-hop n’a pas de secrets pour vous ? Le reggae, c’est votre credo ? Tant mieux, Tmv vous dit où aller pour suivre trois bêtes de scènes !

25.EN FAMILLE PARVIS DE L’ÉGLISE NOTRE-DAME-LA-RICHE – À 18 H
RAMÈNE TA SMALLA
Des sounds system tourangeaux bien lourds (African Heritage, Tunatik- Sound, Cool and Ruff sound ou encore Blond1) pour des sons variés (hip-hop, reggae, dancehall, roots). Le parvis de l’Eglise Notre Dame La Riche est prêt à s’enflammer de nouveau pour la Smalla Connection. Le collectif indépendant, avec sa caravane de DJ, participe depuis onze ans à la Fête de la musique, toujours au même endroit. Le sol vibre au milieu de chansons festives ou parfois animées d’un ton contestataire. Chaque année, la rue Courteline est toujours pleine et perpétue la réputation de la place. Mythique pour tous les fans de reggae de l’agglomération. Elle a abrité un disquaire fondé par African Heritage, au début des années 2000. Aujourd’hui disparus, les vinyles se retrouvent sur les platines de la Smalla Connection. À partir de 18 h.
DOS_HIPHOP_SMALLA
26.REMETS TON SCRATCH Il scratche. Tout et tout le temps. DJ Tiscar expérimente. Il prend des morceaux de hip-hop, de soul, de funk et des lourds beats electro. Sur des plages qui durent une heure ou trois minutes. Résultat : des sons qui donnent la pêche, replongent les amateurs de rap américain dans des classiques remis au goût du jour. On a envie de lâcher des pas de breakdance un moment, puis de bouger comme des fous quand le son se fait plus électro. Même le monstre de la place du Grand- Marché devrait se mettre à agiter ses bras. À partir de 21 h.
27.REGGAE ACOUSTIQUE Bob Marley est son idole. Ok, pas très original pour un mec qui fait du reggae. Mais Nesta se démarque dans ses morceaux. Son dernier projet a été de revisiter le répertoire de Bob, en mode acoustique. Et ça claque ! Sa voix bien rasta vous transporte dans les rues de Kingston, à côté de Studio One. Ses autres sons intègrent des gros riddims jamaïcains et des textes engagés, pour le bonheur des puristes. Le tout sur les bords de Loire, à la guinguette. À partir de 20 h, en partenariat avec l’association Le Petit Monde.

ELECTRO : Fête de la musique, le programme à Tours

Le gros gros son, ça vous cause ? Regardez donc la programmation électro pour faire bouger Tours toute la nuit…

39.MUSIK TRIP JARDIN FRANÇOIS IER – À PARTIR DE 15 H
ÉLECTRO SOLIDAIRE
Gros rendez-vous de l’électro au jardin François Ier, où une belle palette d’artistes vous attend ! Parmi eux, on retrouve les jeunes de Lézéfront.T, Ouverture psychik, Nico, Decibel, Frett ou encore Freeson. Et aussi, on vous conseille d’aller laisser traîner vos oreilles du côté de Musik Trip. « On est branché break beat, dub, aussi psycho et trance. Et on mêle tout ça avec des sonorités africaines, comme le djembé et aussi des voix ragga », raconte Rudy Rossignol, cofondateur du collectif avec sa femme. Et cela s’explique par leur lien fort avec l’association Doni Doni, qui monte des projets culturels en Côte d’Ivoire.
Un film sera même diffusé ce soir-là, pour sensibiliser les Tourangeaux au travail de Doni Doni. Le but sera également de « faire découvrir l’électro au grand public », ajoute Rudy. À partir de 15 h.
DOS_ELECTROr_MUSIQUETRIP
——-
40.POSE TA PLUME Un patron. Un ponte de l’électro tourangelle. Arno n’Joy régale depuis 20 ans avec sa house, sa deep techno qui flotte. Le DJ a enquillé des milliers d’heures de musique dans sa carrière, écumé les ondes de Radio Béton. Un mec multicasquette : programmateur, donc, organisateur de soirées aussi. Passionné de tous les sons, old school ou futuristes, ce fan de Laurent Garnier vous aidera à vous déhancher sur la place Plumereau jusqu’au bout de la nuit. À partir de 23 h.
41.POSE TON SABRE Ils remettent ça ! Comme l’an dernier, les brillants Padawin se retrouvent sur la scène de l’Arcades Institute. Rangez vos sabres lasers, les Yoda de l’électro vont se charger de vous découper les jambes avec un dub teinté de jazz, de hip-hop et même de musique classique ! À partir de 23 h.