#WTF 70 : Demi-tour après un bébé oublié à l’aéroport

Vous avez loupé l’info insolite et #WTF ces derniers jours ? Séance de rattrapage avec un bébé oublié, un dealer plutôt particulier et un jeune Chinois « explosif ».

PAUSE_WTF
« Chéri ? Je crois qu’on a oublié un bagage un peu plus important… »

— En Arabie Saoudite, une femme à bord d’un avion s’est rendu compte qu’elle avait oublié quelque chose à l’aéroport, dans la zone d’embarquement. Un bagage ? Non, son bébé tout simplement. Le pilote du vol reliant l’Arabie Saoudite à la Malaisie a dû faire demi-tour en insistant auprès de la tour de contrôle pour que la maman récupère son enfant.

— À Toulouse, les policiers ont interpellé un jeune de 16 ans qui transportait 130 grammes d’herbe, mais pas que. Ils ont ainsi découvert que ce dealer avait trouvé une idée pour fidéliser ses clients : leur offrir des tickets de grattage en plus de leur marijuana.

— Dans la série Nos amis les Bretons : en Bretagne, un homme a été arrêté alors qu’il circulait entièrement nu sur son scooter jaune, comme le rapport Ouest-France. Déjà condamné à plusieurs reprises pour des délits d’atteintes aux moeurs, il a cette fois expliqué qu’il avait des pulsions incontrôlables. Il a été condamné à deux mois ferme.

— Un jeune Chinois de 23 ans a avalé un briquet pour faire rire ses amis (oui bon, chacun a un humour différent, dirons-nous). Sauf que l’objet, avec 30 heures passées dans le corps, a failli exploser, puisqu’il se dégradait par le suc gastrique. Le liquide inflammable risquait alors de couler dans l’estomac. Le briquet a finalement été retiré. Ouf.

— Les spectateurs ont pu voir le président du Kosovo taper le mot de passe de son ordinateur, lors d’un reportage télé. Sur la séquence, on le voit taper 123456. C’est l’équipe de cybersécurité qui a dû pleurer. A. G

#WTF 31 : Une truie anti-stress à l’aéroport !

Entre une truie déstressante, un site de rencontres pro-Trump ou encore une bougie parfum friture, le monde est décidément bien #WTF. Voilà l’actu insolite de la semaine.

(Photo courtesy San Francisco International Airport)
(Photo courtesy San Francisco International Airport)

> L’aéroport de San Francisco vient de se doter d’une truie anti-stress. Lilou – c’est son doux nom – sert de soutien thérapeutique aux voyageurs angoissés avant le vol. Habillée d’une casquette de commandant de bord, elle se laisse ainsi caresser par les passagers un poil stressés. La bête possède même un compte Instagram (@lilou_sfpig).

> Un ancien étudiant d’Oxford a décidé de porter plainte contre la prestigieuse école, parce qu’il n’est pas… devenu aussi riche et célèbre qu’il l’espérait. Faiz Siddiqui, déçu, réclame donc 1 million de livres (environ 1,2 million d’euros). L’établissement demande, lui , l’annulation du procès.

> Le Teddy Bear Toss est une tradition outre-Atlantique durant laquelle les supporters d’un match de hockey lancent des ours en peluche sur la glace après le premier match. Cette année, les Hershey Bears ont fait fort : le public leur a lancé 20 000 peluches. Elles seront offertes à une association caritative. > Les forces de l’ordre de Manchester ont arrêté un supporter du Celtic Glasgow, car ce dernier, ivre, avait lancé un hamburger sur un cheval de la police. Il a aussi dû payer une amende de 90 livres. Voilà, voilà…

> Le producteur de télévision David Goss a créé trumpsingles.com, un site de rencontre où seuls les pro-Trump sont autorisés à faire connaissance. Il a raconté à l’AFP s’être lancé dans ce projet après avoir entendu des histoires de « gens qui ont des rendez-vous amoureux et tout va bien, jusqu’à ce qu’ils se mettent à parler politique ».

> Après la crème solaire et le vernis à ongles goût poulet, KFC vient maintenant de lancer… la bougie parfum friture. Joyeux Noël !

Visa pour un bon repas

Depuis décembre, Wikiwan propose aux passagers de l’aéroport de Tours de voyager le ventre plein. On est allé tester, sans prendre l’avion derrière, malheureusement.

sORTIR_RESTOLEAD
Le bruit d’un avion en toile de fond. Les pistes de décollage derrière les baies vitrées. Le voyageur rêve déjà de sa prochaine étape. Les plages de Porto ou le Vieux-Port de Marseille. L’aéroport Tours Val de Loire offre une nouvelle destination depuis décembre. Pour laquelle tous les passagers peuvent embarquer. Celle du Wikiwan.
Le bar-restaurant est une alternative aux plateaux-repas froids et sans saveurs des avions. Avant, c’était le désert si on voulait des plats chauds à l’aéroport. En bon stewart, Anthony Loiseau, le chef, présente ses visas pour bien manger : « On propose une formule découverte (à partir de 12,90 €) modifiée toutes les deux semaines et un plat express, qui change chaque jour ».
En dégustant son entrecôte ou sa tarte aux fraises, le baroudeur n’a pas fini d’observer la population qui l’entoure. Une jungle. Où tous les styles se côtoient. Des costumes. Des riches badauds prêts à prendre leur jet privé. Des gamins excités avant le grand départ. Des futurs vacanciers, chaussettes bien relevées et banane serrée sous le ventre. « La clientèle change au quotidien, selon les vols. Mais on attire aussi des employés qui bossent dans le coin, des groupes d’entreprises en visite dans la ville », continue le chef.
La population locale (chauffeurs de taxi, personnel de l’aéroport) sympathise avec les nouveaux venus. Elle les guide. Il arrive que certains partagent un repas. Un café. « Il y a un lien qui se créé entre ceux qui passent régulièrement », confirme Anthony Loiseau. La dernière bouchée avalée, le voyageur s’apprête à partir. Heureux d’avoir le ventre bien rempli avant de prendre son vol.
Chloé Vernon
40 Rue de l’Aéroport, Tours. 02.47.51.11.54


UNE ENTREE
SORTIR_RESTOENTREE
Une salade de gésiers confits, avec pommes de terre toutes juste poêlées.
UN PLAT
SORTIR_RESTOPLAT
Un beau suprême de pintade, accompagné de pâtes légères.
OUVERTURE
Les horaires du restaurant sont variables. Ouvert à partir de 6 h certains jours. Parfois le créneau est restreint (9 h-15 h). Wikiwan s’adapte et ouvre toujours deux heures avant chaque vol. Pour les soirs de la semaine et le week-end, sur réservation seulement.