Indre-et-Loire en zone rouge : quelques mesures mises en place dès lundi

Le département est officiellement passé en zone rouge ce samedi 19 septembre. La Préfète Marie Lajus veut mettre un tour de vis et a annoncé des mesures supplémentaires.

Samedi 19 septembre, la Préfète d’Indre-et-Loire Marie Lajus a fait le point sur la progression de l’épidémie de Covid-19 dans le département, ainsi que les nouvelles mesures qui allaient être mises en place, à compter de lundi 21 septembre.

La Préfète a effectivement rappelé son inquiétude quant aux chiffres en Touraine : selon elle, 17 clusters (foyers) ont été recensés en Touraine. Aussi, 4 % des tests sont positifs ces derniers jours, contre 1,2 % au début du mois d’août.

De nouvelles mesures

Marie Lajus a donc annoncé :
– concernant les salles de cinéma, de spectacle et de conférence, un siège sur deux doit rester vide.

-interdiction des pots, cocktails, vins d’honneur servis debout dans des lieux recevant du public. Il faudra rester assis !

-les soirées dansantes et étudiantes, tout comme les week-end d’intégration, sont également interdits.

-en entreprise, pas de pots de départ. Port du masque quand on est plusieurs en voiture.

-les forces de l’ordre continueront les contrôles dans les bars. La Préfète précise qu’elle n’hésitera pas à restreindre les horaires en cas de dérive. Ce qui n’est pas le cas pour le moment, le secteur de la restauration respectant bien les règles d’après elle.

-envoi de courriers aux directeurs d’établissement médico-sociaux, chefs d’entreprise et directeurs d’établissements d’enseignement supérieur, pour leur rappeler les règles de bonne conduite (port du masque, hygiène, interdiction d’événements festifs, etc.)

Marie Lajus a également rappelé à la population – et notamment « aux jeunes » – d’adopter une « attitude responsable » dans la sphère privée.

Quant au périmètre du masque obligatoire à Tours, il n’est pour l’instant pas étendu.

Ces mesures sont valables durant un mois, mais pourront être prolongées si la situation l’impose, prévient la Préfecture.

Covid : le département d’Indre-et-Loire passe en zone rouge

La Préfète va pouvoir prendre des mesures supplémentaires, ainsi que de nouvelles restrictions.

Il fallait s’y attendre : ce samedi 19 septembre, le département d’Indre-et-Loire passe donc officiellement en zone rouge. La Préfecture l’a annoncé ce vendredi après-midi, en raison de la situation épidémique qui s’aggrave.

Le passage du seuil d’alerte (plus de 50 cas pour 100 000 habitants) a été franchi mardi. Capacités d’hospitalisation et clusters (foyers) sont également pris en compte.

Le département étant désormais classé rouge, la Préfète Marie Lajus peut donc prendre des mesures supplémentaires. Celles-ci devraient être annoncées ce 19 septembre, lors d’une conférence de presse.

Port du masque en ville : « Simplifier les choses et les secteurs »

Clarifier les horaires et les secteurs du port du masque obligatoire : voilà l’une des volontés de la nouvelle préfète Marie Lajus.

Le périmètre dans le centre sera étendu. (Photo archives NR)

Les faits

Trop confus, trop flou… On ne va pas se mentir, le plan du périmètre du port du masque obligatoire à Tours en a laissé dubitatif/ve plus d’un(e) ! Beaucoup se sont plaints des horaires différenciés selon telles ou telles rues. Des modifications devraient donc avoir lieu cette semaine, avec port obligatoire dans l’ensemble du Vieux Tours. Via un arrêté préfectoral, en concertation avec la Ville. Dans un entretien à nos confrères de la NR, la nouvelle préfète Marie Lajus a souhaité « simplifier les choses et les secteurs (…), étendre le périmètre dans le centre ».

Des rappels devraient également être effectués auprès des cafés et restaurants. Pour autant, elle a pour le moment exclu quelconque généralisation du port du masque en ville. Le périmètre ne devrait donc pas être élargi à toutes les rues et tous les quartiers de Tours. Quant aux joggeurs, ils ne seront pas obligés de le porter.

Marie Lajus a aussi annoncé la généralisation du port du masque obligatoire « sur tous les marchés d’Indre-et-Loire dès le premier week-end de septembre ». Les fêtards, quant à eux, feront toujours grise mine : la préfète a annoncé que « les discothèques resteront fermées ».

Le contexte

La circulation du virus connaît une accélération en Indre-et-Loire depuis une quinzaine de jours. En une semaine, le nombre de cas positifs a doublé. Il n’y a toutefois pas de flambée des cas en hospitalisation ou en réanimation.

Les enjeux

Les forces de l’ordre vont intensifier leurs contrôles. Les policiers reconnaissent que les règles sont plutôt bien respectées dans l’ensemble. Une centaine de contraventions ont été dressées depuis la mi-août.

Il faut aussi noter que de nouveaux lieux de tests gratuits ouvriront prochainement. « Notamment dans des espaces commerciaux comme à Auchan Saint-Cyr (…), un site supplémentaire dans le Vieux Tours, quatre samedis de tests de suite aux Atlantes en septembre », a précisé la préfète Marie Lajus. Objectif affiché ? Passer à 10 000 tests par semaine.

MISE A JOUR DU 1/09 : 15 h 39

La Préfecture a dévoilé le nouveau périmètre pour le port du masque obligatoire à Tours :