Piétonnisation de la rue et de la place Châteauneuf les vendredis et samedis

Une mesure qui intervient dans le cadre de l’accompagnement par la Ville de la réouverture des bars et des restaurants.

 

La piétonnisation de la Ville continue, afin d’aider bars et restaurants (Photo archives Hugues Le Guellec)

Après la place du Grand-Marché, place à la piétonnisation du secteur Châteauneuf ! Tous les vendredis de 16 h à 2 h du matin et les samedis de 11 h à 2 h du matin, la rue et la place Châteauneuf seront réservées aux piétons. Pas de voitures !

« Il a été constaté le week-end dernier une forte affluence dans certaines rues de la Ville, ce dont nous nous réjouissions pour la reprise commerciale. Cette affluence a pu amener certains piétons à déambuler sur la chaussée, notamment sur le secteur de la rue et de la place Châteauneuf », justifie la mairie. « Afin d’écarter tout danger, il est donc décidé de piétonniser ces espaces chaque vendredi et samedi. »

La mesure prendra effet dès ce vendredi 12 juin et ce, pour tout l’été.

 

Indre-et-Loire : la semaine de déconfinement en chiffres

#Déconfinement Rentrée scolaire, verbalisations, réouverture de châteaux, Covid-19, impôts… On commence cette première semaine de déconfinement en chiffres.

1 300

Le nombre d’élèves qui vont faire leur rentrée scolaire ce jeudi 14 mai à Tours (sur 9 500 en temps normal). Les 58 écoles de la Ville sont en train de peaufiner le protocole nécessaire pour accueillir les enfants dans de bonnes conditions de sécurité.

7

A Tours, cette semaine, il y aura en moyenne 7 enfants par classe. La pré-rentrée des professeurs a eu lieu, quant à elle, lundi.

123

Le nombre d’enfants accueillis en crèche ce jeudi 14 mai à Tours. Les effectifs sont réduits et 142 professionnels seront là pour les accueillir, sur 9 sites.

4 %

Le pourcentage des contrôles qui ont abouti à une verbalisation en Indre-et-Loire, durant le confinement. La Préfecture a indiqué que le département avait plutôt respecté les règles, globalement.

(Photo archives confinement TMV)

16

Le nombre de verbalisations dressées en Indre-et-Loire le dimanche 10 mai, la veille du déconfinement. Neuf étaient la conséquence de rassemblements dans des quartiers dits « sensibles » par la Préfecture.

45

Le nombre de salariés de la Caisse primaire d’assurance maladie actuellement formées pour assurer le suivi des personnes testées positives au Covid-19 dans le département. Ces « brigades sanitaires » sont disponibles et opérationnelles depuis ce mercredi 13 mai.

135

Dans le département, et à la date du 13 mai, le nombre de patients encore hospitalisés. C’est 6 de moins en 24 h. Dix-sept sont encore en réanimation.

71

Au 13 mai, on compte 71 décès en hôpital au total (+2 en 24 h), en Indre-et-Loire, et 41 en Ehpad (+1).

255

C’est le nombre de personnes guéries et rentrées à domicile dans notre département, à la date du 13 mai. Au niveau de la Région, au total, 1 484 patients ont pu rentrer chez eux.

16 mai

C’est la date de réouverture du château de Villandry comme l’a annoncé le site touristique sur sa page Facebook. Celui d’Amboise ouvrira ses portes le 20 mai. Le 1er juin, ce sera au tour de la Cité Royale de Loches.

 

Le Château de Villandry et ses jardins (Photo tmv)

680 000

La Conseil départemental du Loiret a commandé la fabrication de 680 000 masques en tissu. Soit un par habitant.

8 juin

C’est la nouvelle date limite de dépôt de déclaration d’impôts en ligne. Pour les contribuables qui préfèrent la version papier, ils ont jusqu’au 12 juin.

Ce qu’on pourra faire à partir du 11 mai en Touraine

La préfète d’Indre-et-Loire a donné de nouvelles informations concernant le déconfinement dans le département. Une trentaine de sites touristiques pourront d’ailleurs rouvrir.

Balades, forêts et parcs

-C’est un ouf de soulagement pour beaucoup : à partir de lundi 11 mai, il sera possible de se balader en bords de Loire ou arpenter les berges de l’Indre, du Cher et de la Vienne. Toujours dans le respect des gestes barrières et de distanciation sociale. Se promener en forêt est également possible.

-L’Indre-et-Loire étant classée « verte », les parcs et jardins seront également ouverts. Attention toutefois, il est interdit de se rassembler à plus de 10 personnes.

-Les plages et lacs sont pour l’heure interdits.

Commerces et marchés

-Les commerces, hors bars et restaurants, vont pouvoir rouvrir leurs portes à partir de lundi 11 mai. Tout comme les grandes surfaces et zones commerciales.

-A Tours, au centre-ville, les commerces alimentaires pourront rester ouverts jusqu’à 22 h.

Les commerces vont enfin pouvoir rouvrir (photo archives tmv)

« La règle était l’interdiction avec dérogation pour ouverture, désormais elle est inversée, la règle est l’ouverture avec dérogation de fermeture en cas de non-respect des règles sanitaires de protection », a indiqué la préfète d’Indre-et-Loire, Corinne Orzechowski.

-Tous les marchés rouvriront, mais les maires devront s’assurer que les gestes barrières sont respectés, tout comme la distanciation sociale.

Déplacements

-Les déplacements seront désormais autorisés sans attestation à remplir au préalable et ce, dans un rayon de 100 km.

Si vous devez sortir de cette zone des 100 km, il vous faudra une nouvelle attestation disponible à partir de lundi qui stipulera que vous vous déplacez pour raison familiale impérieuse ou professionnelle. Des contrôles routiers devraient avoir lieu.

-Vous pourrez également vous remettre aux pratiques sportives en extérieur. Fini, le rayon d’un kilomètre (et la durée d’une heure maximale). Attention toutefois, il faudra continuer à respecter les gestes barrières si vous êtes plusieurs, rester espacés les uns des autres. Les salles de sport ne rouvriront pas encore. Les sports de contact sont interdits.

(Photo Adobe Stock illustration)

Lieux culturels

-Les petits musées, médiathèques et bibliothèques peuvent maintenant rouvrir leurs portes. Il faudra cependant attendre quelque peu, le temps que ces lieux relancent la machine. Le CCCOD, à Tours, envisage par exemple une réouverture le 3 juin. Les Beaux-Arts et le Musée du compagnonnage devraient suivre le même exemple.

-Les bibliothèques tourangelles semblaient également parties pour reprendre début juin. Il faut notamment désinfecter tous les ouvrages qui étaient prêtés.

Transports

-Au ralenti jusqu’à maintenant, Fil Bleu va étoffer son offre. Le trafic va reprendre un peu d’importance, mais il faudra respecter des règles de sécurité.

-Le port du masque sera ainsi obligatoire pour toute personne de plus de 11 ans. Les agents Fil Bleu en porteront également. Vous risquez une amende de 135 € si vous n’en portez pas.

-Les trajets en heure de pointe, de 7 h à 9 h, et de 16 h à 19 h, devront être réservés aux déplacements professionnels ou pour motifs impérieux.

-Du 11 mai au 10 juillet, le réseau fonctionnera de 5 h 45 à 22 h 30.

Lieux touristiques et patrimoniaux : une trentaine de site ouverts

Voici la liste des sites qui vont pouvoir rouvrir à partir du 11 mai. D’autres devraient suivre s’ils en font la demande à la préfecture et signer un protocole particulier :

Château du Clos Lucé – Parc Leonardo da Vinci, à Amboise

Château royal d’Amboise

Château de l’lslette, à Azay-le-Rideau

Musée Maurice-Dufresne, à Azay-le-Rideau

Vallée troglodytique des Goupillières

Cave de la Dive Bouteille, à Bourgueil

Domaine royal de Château Gaillard, à Amboise

Pagode de Chanteloup, à Amboise

Parc Mini-Châteaux -Val de Loire, à Amboise

Réserve de Beaumarchais – Les grands gibiers d’élevage en Safari Train, à Autrèche

Château de Montpoupon, à Céré-la-Ronde

Château de Valmer – Vins et Jardins, à Chançay

Clic’Lac parc aventure, à Chemillé-sur-Indrois

Château de Chenonceau

Forteresse royale de Chinon

Château de Champchevrier, à Cléré-les-Pins

Château de Gizeux

Château de La Guerche

Prieuré Saint-Cosme, demeure de Ronsard, à La Riche

Cité royale de Loches

Grand Aquarium de Touraine, à Lussault-sur-Loire

Forteresse de Montbazon

Château de la Bourdaisière, à Montlouis-sur-Loire

Château de Montrésor

Domaine de Candé, à Monts

Château et parc de Langeais

Musée de la Préhistoire du Grand-Pressigny

Musée Rabelais – La Devinière, à Seuilly

Château et jardins du Rivau, à Lémeré

Carrière troglodytique de Vignemont, à Loches

Cave de la Sibylle, à Panzoult

Château d’Ussé, à Rigny-Ussé

Musée Balzac, château de Saché

Saint Benoit Aventure, à Saint-Benoît-la-Forêt

Grottes pétrifiantes de Savonnières-Villandry

Gadawi Park Tours-Nord

Château et jardins de Villandry

Château de Jallanges, à Vernou-sur-Brenne.

 

Déconfinement : le département de l’Indre-et-Loire vire au vert

Edouard Philippe et Olivier Véran ont présenté, ce jeudi 7 mai, la carte de déconfinement qui doit intervenir à partir du 11 mai. La Touraine passe de la couleur orange à verte.

 

(Photo capture d’écran France 2 – direct)

C’était l’une des annonces les plus attendues de cette semaine. A partir du lundi 11 mai, le déconfinement progressif se fera en France. Au niveau départemental, l’Indre-et-Loire, qui était jusqu’alors en couleur orange, a viré au vert.

Le déconfinement sera donc moins strict que d’autres départements français. Tous les départements des quatre régions que sont les Hauts-de-France, le Grand Est, l’Île de France et la Bourgogne Franche-Comté restent en rouge. Mayotte également.

Des changements pour juin ?

Edouard Philippe a précisé : « Si les départements se maintiennent en vert les trois prochaines semaines, nous pourrons, au tout début du mois de juin, envisager une nouvelle étape de déconfinement. Avec peut-être l’ouverture des lycées, des cafés, des restaurants. Bien sûr, dans la mesure où les conditions sanitaires le permettraient. »

Olivier Véran a, bien évidemment, tenu à rappeler les risques qui peuvent se profiler : « L’épidémie est évolutive et la vérité d’un jour peut ne pas être celle du lendemain. J’en appelle donc à ce qui ne fera jamais l’objet d’une attestation, d’aucune justification, d’aucune règle : c’est bien l’esprit de responsabilité de chacun pour le bien de tous. »

Indre-et-Loire : la septième semaine en chiffres

#Confinement Activité partielle, taux de chômage, Orchestre de la Région Centre, hospitalisations et tests, ou encore pertes à Emmaüs et encombrants… On commence la semaine par quelques chiffres.

A Tours comme partout, bars et restaurants sont toujours en attente d’une réouverture (photo tmv)

95 000

Le nombre de salariés en activité partielle dans le département. 9 917 entreprises ont dû se placer en travail partiel.

29 390

Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A en Indre-et-Loire a bondi de 7,1% ce mois-ci. Le département compte donc 29 390 personnes au chômage. La catégorie des 25-49 ans est la plus touchée.

150 000 €

La somme perdue par mois par les communautés Emmaüs en Touraine. « Au mieux, à la fin mai, nous aurons perdu 350 000 € », a précisé Yves Girard, président d’Emmaüs Touraine, dans les colonnes de la Nouvelle République. La situation est donc très difficile en raison du confinement.

2 min 05

La durée de la vidéo réalisée par les musiciens de l’Orchestre symphonique de la Région Centre, basé à Tours. L’ensemble joue un extrait des Planètes de Gustav Holst. Ce joli clip comptabilise déjà plus de 4 700 vues.

189

C’est, à la date du 28 avril, le nombre de patients guéris du Covid-19 et rentrés à domicile en Indre-et-Loire. A ce jour, le nombre d’hospitalisations baisse au CHU de Tours.
Au niveau de la Région Centre, 1 089 personnes ont pu rentrer chez elles.

5 300

Le nombre de dépistages effectués en 45 jours par le CHU de Tours. Près de 1 000 étaient positives au test PCR.

11/05

Déchets : Le ramassage des encombrants ne devrait pas reprendre avant le 11 mai (Mais il est possible de prendre rendez-vous au 02 47 33 17 81). Toutefois, la collecte des déchets (recyclables, verts et ordures ménagères) connaît un retour à la normale depuis le 27 avril.